QUELS SONT LES EXAMENS DEMANDÉS POUR UN BILAN D’UNE ASTHÉNIE ?

QUELS SONT LES EXAMENS DEMANDÉS  POUR UN BILAN D’UNE ASTHÉNIE ?


Dans ce travail je propose au corps médical en charge de la prise de cette pathologie qui est l’asthénie, un bilan biologique de prise en charge.


Pr. Salim Djelouat
Pr. en analyses médicales et Biomédicale
Expert médical certifié en médecine, santé et bien-être – Ooreka – Paris


Ce que je vous propose de lire dans cette publication

Introduction
I – Bilan de première intention (ou de débrouillage)
II – Bilan de deuxième intention
1 – Recherche d’une origine infectieuse
2 – Recherche d’une origine hématologique
3 – Recherche d’une origine endocrinienne ou métabolique
5 – Bilan phosphocalcique
6 – Recherche d’une affection inflammatoire chronique ou auto-immune
7 – Recherche d’une origine cancéreuse
8 – Autres explorations


Introduction

Qui ne s’est pas plaint un jour ou un autre d’une fatigue, d’une lassitude, d’un coup de barre, voire d’une asthénie ?
20 à plus de 25 % des personnes se plaignent de fatigue.
Mais peu de personnes,  voir entre 5 à  7 % consultent pour une fatigue.
Si l’origine d’une cause de la fatigue est connue ou perceptible (une nuit sans sommeil ou sommeil perturbé), suite à un travail de force,  d’un stress, d’un mal de dents…, il reste des asthénies dont l’origine est inconnue.

Fatigue, souvent passagère et ne laisse aucune trace.
Elle reste un processus « normal » et disparait après un repos.

L’asthénie, c’est quand l’épuisement persiste, même après un long repos, dans ce cas on parle aussi du syndrome de la fatigue chronique.
En plus du manque de tonus physique, l’asthénie s’accompagne par un manque de tonus moral (manque de tonus physique et moral).

Les symptômes décrits d’une asthénie, viennent souvent de la littérature et on entend dire : « je suis las ou lasse, découragé, je suis attient de faiblesse, je suis lessivé, vidé, j’ai un coup de barre…. ».
Ces mots qui décrivent en réalité des symptômes, sont liés à un mal être.

Les causes ou facteurs, restent multiples, je vais juste les citer et non les détailler :
     – Le manque de sommeil ou la mauvaise qualité du sommeil (une consultation médicale serait nécessaire afin de poser un diagnostic soit d’un syndrome d’apnée du sommeil ou des troubles de la thyroïde).
     – La grossesse
     – Le stress, dépression
     – Intoxication au monoxyde de carbone
     – Drogue, alcool
     – Les perturbations hydroélectrolytiques
     – Diabète et autres pathologies…

On ne pourra poser un véritable diagnostic de l’origine d’une asthénie, si un bon anamnèse et de bon bilans n’ont pas été fait.

Dans ce travail je propose au corps médical en charge de la prise de cette pathologie qui est l’asthénie, un bilan biologique de prise en charge.
Le bilan biologique proposé et son interprétation reste valable pour le diagnostic des autres pathologies assimilables ou décrites dans ce textes.
Ce travail reste bien sûr à être enrichie par des propositions constructives et ce dans l’intérêt d’une bonne prise en charge.

Important 
La répétition de certains examens dans certaines explorations sont nécessaires, afin d’aider les cliniciens à mieux maitriser les examens qui seront nécessaire au diagnostic des pathologies citées.

Bon à connaitre
Dans cet article, je ne parle pas de la « narcolepsie« ,  qui est caractérisé par une somnolence excessive.
La narcolepsie, reste classée dans les maladies dites « rares ».


I – Bilan de première intention (ou de débrouillage)


Un bilan dit de « débrouillage » permet d’orienter le diagnostic et il comprend :
1 Une numération formule sanguine (NFS) ou hémogramme
2 Une formule leucocytaire (détaillée)
3Une numération plaquettaire
4 VS
5 – CRP
6 – Glycémie à jeun
7 – Bilan hépatique
     – SGOT
     – SGPT
     – gGT
     – La bilirubine
     – Les phosphatases alcalines
     – Le taux de prothrombine


II – Bilan de deuxième intention


En fonction des résultats du bilan de débrouillage ou de première intention et des signes d’orientations cliniques, des explorations plus spécifiques sont possibles :

1 – Recherche d’une origine infectieuse

     1.1 Bilan d’une infection et suivant contexte clinique
     1.2 Bilan d’une hépatite virale
     1.3 Dépistage du VIH

2 – Recherche d’une origine hématologique

     2.1 Bilan d’une anémie
          – NFS (complète) avec étude de la morphologie des GR
          – Calcul des constantes de wintrobe
          – Numération des réticulocytes
          – Dosage du fer sérique
          – Dosage de la ferritine
          – Dosage de La bilirubine
          – Dosage de la lactate déshydrogénase (LDH) sériques
          – Dosage de la vitamine B12
          – Dosage des folates

3 – Recherche d’une origine endocrinienne ou métabolique

     3.1 Bilan d’un diabète
           ASanguin
                La glycémie à jeun
                L’hémoglobine glyquée (hb1c)
                La microalbuminurie
                La glycémie postprandiale
          B Urinaire
               La glycosurie

     3.2 Bilan des lipides
          Cholestérol
          Triglycérides

     3.3 Bilan thyroïdien
          Le dosage de la TSH
          Le dosage de la T4L
          Le dosage de la T3L

4 – Bilan rénal

     ASanguin
          Dosage du Sodium
          Dosage du Potassium
          Dosage de l’urée
          Dosage de la Créatinine
         NFS
          Dosage du Calcium
          Dosage du Phosphore
     B – Urinaire
          Clearance de la Créatinine
          La Protéinurie des 24h
          Glycosurie
          Recherche d’une hématurie
          Recherche d’une infection urinaire

5 Bilan phosphocalcique

     – Dosage du Calcium
     – Dosage du Phosphore
     – Mesure de la créatinine
     – Phosphatases alcalines
     – Le taux urinaire du calcium
     – Le taux urinaire sodium
     – Le taux urinaire de la créatinine
     – La Protéinurie des 24h
     – L’électrophorèse des protéines
     – Dosage de la vitamine D
     – VS
     – CRP
     – NFS

6 – Recherche d’une affection inflammatoire chronique ou auto-immune

     6.1 Bilan d’une maladie auto-immune
          – Le dépistage d’auto-anticorps

     6.2 Bilan d’une inflammation
          – Fibrinogène
          – VS
          – CRP

7 – Recherche d’une origine cancéreuse

     7.1 Bilan de dépistage d’un cancer

8 – Autres explorations         

     8.1 – La CKD-EPI, qui mesure le débit de filtration glomérulaire (DFG)
     8.2 – Prise de la Tension Artérielle (TA)


Pr. Salim Djelouat
Pr. en analyses médicales et Biomédicale
Expert médical certifié en médecine, santé et bien-être – Ooreka – Paris
Psychothérapeute
Auteur scientifique, conférencier
Webmaster et blogueur


 Lisez, aimez et partager afin de faire bénéficier, votre famille, vos amis (es)
Laissez-moi un commentaire afin d’améliorer le contenu
Posez-moi des questions, j’essaierais de vous répondre
Vous voulez participer à l’enrichissement du contenu, faites le moi savoir


 

Print Friendly, PDF & Email

Salim Djelouat

Pr. Salim Djelouat Professor Medical Analyses and Medical bacteriology / Scientific Author / France & New York, USA Professor of Bio-Clinical Webmaster, blogger Medical Expert certified Author and scientist Author

ARTICLES SIMILAIRES

Mes Derniers Articles x

%d blogueurs aiment cette page :