Pourquoi cette explosion des cas à la CoViD-19

Pourquoi cette explosion des cas à la CoViD-19

Situons les responsabilités


Point de vu


Pr. Salim Djelouat
Pr. en analyses médicales et Biomédicale
Expert médical certifié en médecine, santé et bien-être – Ooreka – Paris


Cette explosion des cas « positifs », peut s’expliquer en plusieurs points :

1er point

Un état qui a permis des meetings afin d’inciter ou de pousser le peuple à voter pour un oui à la constitution.
Ces meetings, ceux sont déroulés souvent sans aucune protection, ni distanciation physique.
Le temps ou ces meetings ceux sont déroulés et  le temps de l’apparition de cette explosion et à lui seul parlant.

Le comité scientifique n’a été qu’un spectateur à cet état de fait.
Quel est son rôle, observer et se taire ou donner des orientations qui arrangent les gestionnaires du pays.
Pourquoi le ministre de la santé n’a pas donné son point de vu.


2ème point

Si je parle de ma ville Constantine (mais c’est pareil partout), j’ai vu énormément de cortèges de mariage, d’anniversaires célébrés.
Les cortèges de mariage passent devant le cabinet du wali, de la police et de tous les autres services de sécurité…, sans poser de problèmes, ni être inquiétés.
Souvent je me dis que ceux sont des cortèges de personnalités ou de personnes importantes.
Et à moi, ces mêmes autorités, ces mêmes services de police m’imposent  une  amende si je ne porte pas de masque.

Ah si seulement ce masque protège vraiment.


3ème point

Ce masque, ce fameux masque est devenu une source d’entrée d’argent pour les ateliers clandestins, pour les revendeurs et pour l’État.

La 1ère  question qu’on se posera : est-ce que le masque protège vraiment ?

De la façon dont il est porté, le masque dit « chirurgical  » ou de protection respiratoire ou couvre visage  ne peut protéger d’une éventuelle contamination ni de stopper la propagation du virus.
La majorité des personnes le porte dans une position d’attente (en collier, protège coude, en bracelet, en couvre-chef…), sans aucune conviction et de peur de se faire épingler et payer une amende.

La 2ème question qu’on se posera : est- ce que le masque chirurgicale fabriqué en Algérie répond-il aux normes ?

Ma réponse  est non, non et non et encore non.

Il est impossible à un masque qui est  confectionné  par n’importe qui, (ateliers clandestins) n’importe où (dans des caves), répond-t-il à des normes de sécurité.

Un masque doit protéger son porteur d’une éventuelle transmission d’un agent microbien, dans notre cas du SRAS-CoV-2, agent responsable de la CoViD19 à une autre personne ou plusieurs personnes saines.

Il doit répondre à la  norme «NF EN 14683 » de mars 2006 (c’est vrai, elle reste une norme NF).

Cette norme est définie par le test de Green et Vesley, qui mesure l’efficacité  de filtration  bactérienne (EFB ou BFE).
Ce test in vitro utilise un aérosol de bactéries mesurant 3 µ (µ) micron).

Est-ce que nos « fabricants » de masques connaissent cette norme, si oui, est-ce qu’il la respecte.

Ma réponse est non, ils ne la connaissent pas et encore j’irais plus loin, qui la connait ?
Si elle était connue, on n’aurait pas permis une fabrication anarchique de masques qui ne protègent en rien.

En plus de cette confection de masques,  contraire à tous les principes sanitaires, aller voir comment ces masques  sont vendus ?

Je vous laisse le soin si vous ne l’avez pas encore vu, d’aller jeter un œil.
Dans la rue, sur les trottoirs, dans les superettes, dans les cafés, les magasins, les taxiphones et même à la criée.

J’ai entendu dire par une personne, « que mon masque je l’ai acheté en pharmacie« .
Cela veut dire  (pour cette personne)  un label  de qualité, de probité et de respect des normes, mais malheureusement même les pharmaciens achètent les masques chez ces producteurs clandestins.
L’essentiel une rentrée d’argent.

Le citoyen algérien est soumis à cette loi, ce diktat de porter un masque, sinon il risque d’être refoulé des administrations, des magasins, des superettes… et risque de payer une forte amende.

Ce citoyen qui achète ce masque, pense qu’il sera protégé d’une éventuelle contamination par le virus.
Il se dit dans sa tête, qu’il ne risque plus rien et de ce fait ne prend pratiquement aucune autre protection.
Il se trouve dépendant ou à la merci de ce fameux masque confectionné sans aucune norme de sécurité et à la hâte.

Qui est responsable ?

Le citoyen qui l’achète,  les ateliers clandestins qui le fabrique, les revendeurs  ou l’état qui laisse faire ?

La réponse est claire : c’est l’état, le gouvernement, les responsables de cet état, de se laisser aller, de cette anarchie dans la confection de ce masque.

La norme elle-même est insuffisante pour avoir un bon masque, car il existe trois types de masque chirurgical (ou dispositif médical) et un autre modèle de masque, (dispositif non médical), qu’on appelle le FFP et dont il existe aussi  3 types.

1 – Le masque chirurgical (dispositif médical) avec 3 différents types :

Type I :
Efficacité de filtration bactérienne > 95 % d’un aérosol de taille moyenne 3 µm.

Type II :
Efficacité de filtration bactérienne > 98 % d’un aérosol de taille moyenne 3 µm.

Type IIR :
Efficacité de filtration bactérienne > 98 % d’un aérosol de taille moyenne 3 µm et résistant aux éclaboussures.

Durée d’utilisation :
À changer toutes 4 heures et dès qu’il devient humide.
Ce type de masque n’a pas de date de péremption, contrairement au masque FFP.
Avant de l’acheter il faut vérifier les conditions de sa fabrication, de son stockage, de sa manipulation par les vendeurs.

2 – Le masque FFP (dispositif  non médical) avec 3 différents types :

Le masque FFP n’est pas un dispositif médical, mais un appareil de protection respiratoire et lui aussi doit répondre à une norme : la NF EN 149.
Il existe plusieurs formes : soit en coque, soit en plis (2 ou  3 plis), soit encore en bec de canard.

Comme le masque chirurgical, il existe 3 types

Type FFP 1 :
Filtrant au moins 80 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm (fuite totale vers l’intérieur < 22 %).

Type FFP 2 :
Filtrant au moins 94 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm (fuite totale vers l’intérieur < 8 %).

Type FFP 3 :
Filtrant au moins 99 % des aérosols de taille moyenne 0,6 µm (fuite totale vers l’intérieur < 2 %).

Durée d’utilisation :
Voir la notice d’accompagnement.
Logiquement pas plus de 8 heures
Attention ce type de masque a une date de péremption, à contrôler à l’achat.

Mon point de vue concernant le masque
Mon point vu a été publié dans un de mes articles que j’ai consacré à cette pandémie.
Cliquez sur le lien pour le lire et merci.

CoViD-19 et le port du masque
http://salimdjelouat.com/covid-19-et-le-port-du-masque/


4ème point

La plus mauvaise stratégie de la prise en charge des personnes positives au SRAS-CoV-2, donc possible d’être atteint de la CoViD-19.

Le corps médical n’est en aucun cas responsable de cette stratégie, car les décisions viennent de nos dirigeants et plus particulièrement du ministre de la santé et de son comité scientifique, qui gèrent cette crise comme crise politique et non sanitaire.

Je m’explique 

La stratégie qui a été adoptée et celle de dire ou de demander à la personne positive d’aller rester chez-elle et d’attendre ?

Attendre quoi ?

Que cette personne contamine sa famille, ses voisins, ses amis, son quartiers…

Cette stratégie de responsabiliser le malade d’aller chez soi, reste pour moi, l’une des principales causes de l’augmentation du nombre des cas.

Le ministre de la santé et le comité scientifique, doivent faire un peu de sociologie et de psychologie, avant d’adopter cette stratégie.

On sait très bien qu’il n’est pas possible de respecter la distanciation physique dans un appartement ou dans une famille.

Nos appartements sont exigus, nos familles sont nombreuses et l’esprit de famille prédomine  (on sait que cette personne est malade de la CoViD et on va lui rendre visite).

La personne malade ou ayant des signes douteux, doit-être isolée et mise en dizaine, quinzaine et je m’en fous des nombres de « zaines ».
L’essentiel, cette personne doit être isolée dans un centre d’attente et reste sous le contrôle médical.

Avec les stratégies de bricolage, ou de fuite à l’avant, on ne pourra jamais maitriser la courbe amplifiante des cas.

On restera dans cette spirale de confinement, reconfinement ou la stratégie du stop and go (qui a réussie dans certains pays, mais chez nous)
Cliquez sur l’image lien pour le lire et merci.

CoViD-19 et la stratégie du « stop and go »

Nos experts, nos comités (je ne sais plus comment je dois les appeler) de suivi et toutes les personnes qui gèrent cette épidémie (parlant du pays), doivent faire de la sociologie et de la psychologie, comme je l’ai déjà dit,  et puis viennent s’attaquer à cette crise sanitaire.

Ayez le courage de dire que vous avez échoué dans vos stratégies que j’ai appelé « stratégies du bricolage », revenait à la réalité, allez sur les terrains messieurs les membres des comités.

Avec vos stratégies, combien de personnes  seront encore contaminées, malades, décédées ?


5ème point

Et la responsabilité du peuple ?
Elle est totale, car c’est un peuple qui s’en fout royalement (heureusement pas tout le peuple).

Un peuple qui célèbre des mariages, des fiançailles, des circoncisions, des anniversaires, des rencontres, des visites familiales et je ne sais encore quoi,  ne peut être un peuple qui réfléchit, donc un peuple responsable.

La conscience individuelle est celle qui est prédomine actuellement, car la conscience collective n’existe pas, pour la simple raison, que le peuple n’a pas été associée aux décisions qui le concerne en premier.

Comme par exemple, je cite la décision du déconfinement.

On ne doit pas annoncer à la télévision qu’on va déconfiner à une date donnée, mais qu’on doit expliquer à tous (du sommet à la base), pourquoi on va déconfiner et comment sera mener à bien se déconfinement.

Le déconfinement,  doit être préparé et annoncer à la population et ce avant 10 jours de sa mise en place.

Il faut expliquer et expliquer encore et encore,  que le déconfinement, ne veut pas dire « retour à la normale« .

Que le déconfinement va nous permettre d’entamer une marche, une stratégie pour arriver à ce qui est « normal ».
« Normal », avant cette crise sanitaire.

Que la population doit jouer le premier rôle dans cette démarche, que sa participation est essentielle, voir indispensable pour mener à bien ce déconfinement afin de savoir où nous en sommes avec cette crise sanitaire.

Le peuple doit être une partie prenante de la décision, des décision et non venir l’assommer avec des chiffres, d’ailleurs qui ne croient pas.

Les décisions seront mieux acceptées, quand le peuple sera associé, respecté et considéré.


6ème point

Quelles stratégies a adopté afin de ralentir cette propagation du virus.

Détail sur cette stratégie, qui est de ma propre conception, mais qui reste peut-être à parfaire (comme rien n’a été fait dans le sens de maitriser cette épidémie !!!)…

1Identifier les porteurs sains (tâche pas facile, mais réalisable)
2Lister les personnes qui étaient en contact avec le porteur sain (pas facile, mais peut-être réalisable à la condition d’associer tous les acteurs de la société et plus particulièrement le peuple)
3Remonter en amont (dans le cas d’ un diagnostic positif)
4Identifier les personnes atteintes de la maladie et toutes les personnes avec lesquelles elles ont été en contact par le  « contact tracing ».
Cliquez sur le lien pour le lire et merci.
http://salimdjelouat.com/covid-19-vs-contact-tracing-pour-reduire-sa-transmission-propositions/

5Tester ces personnes
6Isoler ces personnes (porteurs sains) et non leur dire de rentrer chez elles et d’attendre.
7Surveiller l’évolution de la maladie de ces personnes.
8 Interdire toutes les réunions, meetings, regroupements des partis politiques
9 Interdire les fêtes (mariage, circoncision, anniversaire).
10 Appliquer des décisions fermes dans les cas de non- respect des directives et plus particulièrement en ce qui concerne les cortèges (retrait de permis, amendes…)
11Cessons de menacer les personnes qui ne portent de masque de payer une forte amende, bien au contraire leur faire une leçon de morale avec de la pédagogie et les impliquer  (surtout que l’on sait comment ces masques sont confectionnés)
12Contrôle rigoureux avec fermeture des ateliers de confection qui fabriquent des masques dans des conditions d’hygiène douteuse et ne répondant à aucune norme.
Le masque doit être vendu dans une pochette transparente ou entouré d’un filtre afin de le protéger des impuretés et de la manipulation par des mains sales.
Je parle du masque qui répond aux normes.


À ce jour 9 novembre 2020 et à l’écriture de cet article, on a enregistré plus  de  750 cas.

L’épidémie est là, les cas sont en progression, la stratégie adoptée est un échec, il faut l’admettre et surtout, qu’il est possible de corriger, en écoutant, en apprenant et surtout en adaptant.


Tous unis contre cette épidémie et on arrivera à bout.


Comment conclure ?

Toutes et tous souhaitons une fin à cette pandémie.
Nous faisons confiance aux corps de la santé, dans leur totalité.
Nous demandons à nos politiques, de gérer cette crise comme sanitaire, sociale et non politique.
De faire participer le peuple et les bonnes volontés afin de s’en sortir.

Ma participation à la gestion et aux solutions de cette crise, sont 20 articles, qui malheureusement aucune instance ne les as lues.
Dommage


Quelques lectures pour mieux prendre
en charge cette épidémie (pandémie)


Pour les gestionnaires de cette crise sanitaire


CoViD-19- Comment la stopper ou au mieux ralentir sa propagation – Nos solutions
http://salimdjelouat.com/covid-19-comment-la-stopper-ou-au-mieux-ralentir-sa-propagation-nos-solutions/

CoViD-19- How to stop it or at best slow its spread – Our solutions
https://salimdjelouat.blogspot.com/2020/07/covid-19-how-to-stop-it-or-at-best-slow.html

CoViD-19 et la stratégie du « stop and go »
http://salimdjelouat.com/covid-19-et-la-strategie-du-stop-and-go/

CoViD-19  Vs  « Contact tracing »  pour réduire sa transmission –  Mes propositions
http://salimdjelouat.com/covid-19-vs-contact-tracing-pour-reduire-sa-transmission-propositions/

CoViD-19 – Les bons choix d’un vaccin
http://salimdjelouat.com/covid-19-les-bons-choix-dun-vaccin/

SARS-CoV 2 – CoViD-19 – The right vaccine choices
https://salimdjelouat.blogspot.com/2020/08/sars-cov-2-covid-19-right-vaccine.html


Pour tous


L’alimentation comme seule arme contre la CoVid-19
http://salimdjelouat.com/lalimentation-comme-seule-arme-contre-la-covid-19/

CoViD-19 et les personnes à risques
http://salimdjelouat.com/covid-19-et-les-personnes-a-risques/

CoViD – 19 – Le principal  est l’essentiel
http://salimdjelouat.com/covid-19-le-principal-est-lessentiel/

Le stress psychosocial ou détresse émotionnelle
http://salimdjelouat.com/le-stress-psychosocial-ou-detresse-emotionnelle/

CoViD-19 et le port du masque
http://salimdjelouat.com/covid-19-et-le-port-du-masque/


Pour celles et ceux qui ont soif de lire et de connaitre


CoViD – 19 et les groupes des « G »
http://salimdjelouat.com/covid-19-et-les-groupes-des-g/

CoViD – 19 vs Les religions
http://salimdjelouat.com/covid-19-vs-les-religions/

CoViD-19 et les pandémies passées, retour vers l’enfer
http://salimdjelouat.com/covid-19-et-les-pandemies-passees-retour-vers-lenfer/

Le moustique  « tigre » – Notre nouveau fléau pandémique
http://salimdjelouat.com/le-moustique-tigre-notre-nouveau-fleau-pandemique/

Les virus « dormants « ou « latents » !
http://salimdjelouat.com/les-virus-dormants-ou-latents-les-responsables-de-nos-prochaines-pandemies-et-comment-les-stopper/

La CoViD-19 vs Maladie de Kawasaki
http://salimdjelouat.com/covid-19-vs-maladie-de-kawasaki/

CoViD-19  et ses différentes vagues – Point de vu
http://salimdjelouat.com/covid-19-et-les-differentes-vagues-point-de-vue/

CoViD-19 and the different waves – Point of view
https://salimdjelouat.blogspot.com/2020/07/covid-19-and-different-waves-point-of.html


Pr. Salim Djelouat
Pr. en analyses médicales et Biomédicale
Expert médical certifié en médecine, santé et bien-être – Ooreka – Paris
Psychothérapeute
Auteur scientifique, conférencier
Webmaster et blogueur


Lisez, aimez et partager afin de faire bénéficier, votre famille, vos amis (es)
Laissez-moi un commentaire afin d’améliorer le contenu
Posez-moi des questions, j’essaierais de vous répondre
Vous voulez participer à l’enrichissement du contenu



Print Friendly, PDF & Email

Salim Djelouat

Pr. en analyses médicales et Bio clinicien Expert médicale certifié en médecine, santé et bien-être Psychothérapeute Auteur scientifique, conférencier Webmaster et blogueur

ARTICLES SIMILAIRES

Mes Derniers Articles x

%d blogueurs aiment cette page :