CONNAITRE LE PIED DIABÉTIQUE

CONNAITRE LE PIED DIABÉTIQUE


Il est responsable de très nombreuses infirmités,
car chez le diabétique,
le pied est un lieu de prédilection de lésions tissulaires très graves.



 

Pr. Salim Djelouat 
Expert médicale certifié en médecine, santé et bien-être – Paris –
Auteur scientifique
salimdjelouat@mail.com

Les problèmes de « pied diabétique » sont en général mal connus des patients.

Ils représentent pourtant un problème de santé majeur.

1 – 3 à 10 % des patients diabétiques souffriront d’un problème de pieds.
2 – 1 malade sur 20, atteint de pied diabétique sera amputé, pourtant ces amputations pourront être évitées par un traitement précoce et adéquat.

La plus part des problèmes de « pied diabétique », surviennent chez des patients souffrant d’un traumatisme liés soit à un port de chaussures inadéquates, soit à la présence d’un corps étrangers, soit à une mycose cutanée ou unguéale…
Si ces traumatismes sont traités de manière précoce et adéquate ils cicatriseront dans 80 à 90 % des cas.

Trois principaux facteurs sont responsables des lésions du pied diabétique

1 – La neuropathie diabétique chronique (diminution du débit sanguin)
2 – L’athérosclérose occlusive des artères qui irriguent les membres inférieurs
3 – Les infections bactériennes

Le diabétique doit savoir que la cicatrisation des plaies et des blessures est ralentie et la peau se défend moins efficacement contre les infections.

Pour toutes ces raisons, le diabétique doit observer les conseils suivants –

1Inspecter ses pieds tous les jours et sous un bon éclairage ou à la lumière du jour.
Si vous êtes seul (e), utiliser un miroir.
Au besoin, demander l’aide d’une personne de son entourage.
Dans le cas d’une lésion ou d’une coloration suspecte, il faut la signaler le plus rapidement à son médecin traitant.
2Ne jamais marcher pieds nus et plus particulièrement sur une plage.
3Laver ses pieds tous les jours à l’eau tiède et au savon.image2
 Tester la température de l’eau avec le coude et non pas avec ses pieds
4Éviter les bains de pieds prolongés.
5Bien essuyer les pieds, surtout les espaces entre les orteils.
6Si la peau est très sèche, appliquer une crème hydratante non parfumée (demander conseil à votre pharmacien).
Il ne faut surtout pas appliquer la pommade entre les orteils.
7Pour vos ongles, mieux vaut les couper au carré et après avoir pris votre bain.
Il serait préférable de les limer que de les couper.
Ne les couper jamais à ras de la peau.
8Ne pas traiter soi-même les durillons, les cors, les ampoules, les petites plaies, les ongles incarnés et tous les autres petits problèmes, mieux   vos consulter votre médecin.
N’utiliser ni coricides, ni produits abrasifs.
9Changez vos bas, chaussettes tous les jours
10Faites très attention aux risques de brûlures ou d’engelures.
11Porter des chaussures suffisamment grandes, souple, en bon état et surtout à bout arrondi.
Dans le cas ou vous voulez acheter une nouvelle paire de chaussures, faites le en fin de journée là ou l’œdème des pieds est le plus important et surtout prendre suffisamment de temps en l’essayant.
Le choix de la chaussure reste l’un des éléments essentiels dans la prévention du pied diabétique, c’est pour cela qu’elle doit être confortable, de bonne taille, de préférence en cuir.
Ne porter votre chaussure neuve que peu de temps à la fois, la changer le port de chaussure neuve avec une vieille chaussure.
12Le tabac doit être fortement déconseillé du fait de ses effets néfastes sur la circulation sanguine 

IEN CE QUI CONCERNE LE DÉPISTAGE   

Chez un diabétique, le dépistage doit se faire dès l’âge de la puberté.
L’examen des pieds devrait être fait annuellement chez tout diabétique et plus fréquemment si l’individu présente un risque élevé de plaies dû à une atteinte vasculaire, une neuropathie ou des antécédents de plaies.

Ce qu’on doit rechercher lors d’un dépistage (réalisé par un médecin spécialiste)

1 – L’absence de plaies, d’irritation ou d’infection
2 – Présence de déformation du pied
3 – La forme du pied et la présence de déformations
4 – La perte de sensibilité tactile
5 – Les réflexes ostéo-tendineux

IIEN CE QUI CONCERNE LES PLAIES DU PIED

Toute plaie du pied chez un diabétique doit être considérée comme un problème potentiellement grave.
 La lésion est souvent beaucoup plus importante qu’elle ne le paraît.

III – QUEL DOIT ÊTRE LE SUIVI DU MALADE

Ne jamais hésiter en cas de plaies, même minimes,
à consulter votre médecin ou
un médecin expérimenté en soins de plaies (médecine interne) 


CONSULTATION ANNUELLE CHEZ UN PODOLOGUE
(ou en médecine interne)
(Sans aucun symptôme)




Pr. Salim Djelouat 
Medical Analyst and Bioclinicist
Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy – Paris –
Psychotherapist
Scientific author
Webmaster and blogger


RESPECTER LES DROITS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DES AUTEURS.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cet article sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par le propriétaire (ou les propriétaires) des publications (ou Knols).
Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit du propriétaire de l’article.
SPONSORING
Les sponsors et futurs partenaires commerciaux peuvent contacter l’auteur pour la personnalisation de nos publications (ou Knols).
Des publicités peuvent être incorporées et compatible avec nos publications ou la plate-forme de Google Knols, sous formes de vidéo, films, diaporamas ou sous forme audio.
Des liens hypertextes de renvois vers votre entreprise ou vos marques peuvent être ajoutés.
– Les lecteurs de nos publications (ou Knols), sont principalement :
– Les professionnels de la santé
– Les universitaires
– Les éditeurs de revues scientifiques et médicales
– Les éditeurs et éditeurs d’e-book
– Éventuellement les sociétés pharmaceutiques et de biotechnologie
– Les organismes chargés des réunions, conférences médicales et de biotechnologie
– Un large public (pour information)
UTILISATION COMMERCIALE :
Le contenu de nos publications (ou Knols) est protégé dans le monde entier par les droits d’auteur des États-Unis, de la convention de Berne et de la convention universelle sur les droits d’auteur.
Pour toute utilisation, citation complète ou partielle, pour ajout d’un lien hypertexte, le nom et le titre complet de nos publications (ou Knols)doivent être inclus.
L’utilisation de tout ou partie de nos publications (ou Knols) à des fins commerciales ou pour tout type d’activité commerciale, requièrent une demande par écrit et non par courriel électronique, d’une autorisation qui doit être demandée directement au propriétaire de nos publications (ou Knols).
Dans le cas d’une traduction de nos publications (ou Knols), le respect du propriétaire de nos publications (ou Knols) et des co-auteurs doivent apparaitre conformément à l’original.
Pr. Salim Djelouat et Coll.


RESPECT THE INTELLECTUAL PROPERTY RIGHTS OF AUTHORS.
All rights of reproduction and representation reserved.
All information reproduced in this article are protected by intellectual property rights held by the owner (or owners) of publications (or Knols).
Therefore, none of this information may be reproduced, modified, redistributed, translated, exploited commercially or reused in any way whatsoever without the prior written consent of the owner of the article.
SPONSORSHIP
Sponsors and future business partners can contact the author for customization of our publications (or Knols).
Advertisements may be included and compatible with our publications or the platform of Google Knols, in the form of video, movies, slideshows, or audio form.
Hyperlinks referrals to your business or brand can be added.
– The readers of our publications (or Knols) are primarily:
– Health Professionals
– Academics
– The editors of scientific and medical journals
– Editors and publishers of e-book
– Eventually pharmaceutical and biotechnology companies
– The bodies of meetings, medical conferences and Biotechnology
– A large audience (for information)
COMMERCIAL USE:
The contents of our publications (or Knols) is protected worldwide by copyright in the United States, of the Berne Convention and the Universal Convention on copyright.
For any use, full or partial citation for adding a hyperlink, the name and full title of our publications (or Knols) must be included.
The use of all or part of our publications (or Knols) for commercial purposes or for any type of business, require a written request and not by e-mail, an authorization which must be requested directly to the owner of our publications (or Knols).
In the case of a translation of our publications (or Knols), respect for the owner of our publications (or Knols) and co-authors must appear under the original.
Pr. Djelouat Salim et al.


Lisez, aimez et partager afin de faire bénéficier, votre famille, vos amis (es)
Laissez moi un commentaire afin d’améliorer le contenu
Posez-moi des questions, j’essaierais de vous répondre
Vous voulez participer à l’enrichissement du contenu, faites le moi savoir
Print Friendly, PDF & Email

Salim Djelouat

Pr. en analyses médicales et Bio clinicien Expert médicale certifié en médecine, santé et bien-être Psychothérapeute Auteur scientifique, conférencier Webmaster et blogueur

ARTICLES SIMILAIRES

Mes Derniers Articles x

%d blogueurs aiment cette page :