Comment devenir un éco citoyen

Comment devenir un éco citoyen

Une éducation complète permet de faire comprendre qu’il faut modifier des comportements en expliquant
le pourquoi du lien entre le geste et la problématique environnementale.



Pr. Salim Djelouat
Expert médicale certifié en médecine, santé et bien-être – Paris –
Auteur scientifique
salimdjelouat@mail.com




Protéger l’environnement, ne doit pas consister essentiellement à prendre des mesures réglementaires, surtout en ce qui concerne le citoyen.
Le citoyen du monde est rentré dans une nouvelle ère ou la protection de l’environnement fait appel à son adhésion ou même à sa participation.

La participation du citoyen est simple et consiste essentiellement à : 

      Un tri des ordures ménagères
     – Au choix du mode de transports
     – Au choix du mode de chauffage
      Par la consommation de produits écologiques
      Par la diminution des nuisances, sonores, pollution…
      Lutter contre le gaspillage de l’électricité et du gaz
      Au respect de la forêt
      Au respect de la mer, des lacs et des rivières
      Lutter contre le gaspillage de l’eau potable…

Donc, chacun de nous est impliqué personnellement, quotidiennement.
Mais la protection de l’environnement ne s’arrête pas là, car d’autres parts, un certain nombre d’avancée sur le plan de l’écologie sont liées directement à « la demande sociale », exprimée certes par les citoyens, mais réalisée par les pouvoirs publics à condition qu’il ne faut pas des décennies pour qu’elle aboutie.

On pourra citer :

      La reconquête de l’eau souterraine et surtout celles des rivières et des oueds
      La protection des espèces sauvages, surtout celles en voie de disparition
     – Le respect de l’environnement dans les aménagements urbains et autres
      La reconnaissance de l’agriculture biologique
      Le problème des nitrates et des pesticides dans les eaux de robinets
      Le danger des métaux lourds dans l’alimentation
      La lutte contre la déforestation
     La préservation des espaces verts
     – La lutte contre l’abattage sauvage des arbres dans les villes
      La lutte contre les altérations alimentaires et les maladies liées aux aliments

Le citoyen jouera donc un rôle de plus en plus grand dans le domaine de l’environnement, au point ou il sera gratifié du néologisme « d’ éco-citoyen ».

Malheureusement, les pratiques environnementales du citoyen du monde sont différentes, selon les contraintes liées au milieu de vie :  

      Éducationnelles
      Formatives
      Socioculturelles…

Un des gestes le plus ordinaire à prendre comme exemple, consiste à jeter ses ordures ménagères dans des poubelles destinées à cet effet.
Dans ce geste si simple, il règne une part d’ombre favorisée par la vie urbaine et chacun de nous réagir en fonction de son milieu :

      Les uns vont les jeter dans ces poubelles
      Pour les autres ils vont les jeter un peu partout, voir du balcon de leur appartement.

Heureusement que certaines pratiques réalisées par des citoyens plus modestes, contribuent à protéger l’environnement : économie du chauffage, système D,….
Étant donné la complexité des domaines abordés, l’ éco-citoyen est nécessairement un citoyen bien informé.

D’où, il ressort toute l’importance de l’éducation à l’environnement qui devra s’intégrer certes peu à peu à l’éducation tout court.
L’éducation est le début de l’écocitoyenneté, car l’étude de l’environnement est un thème très complexe.
Le but essentiel est de faire comprendre toute la problématique, sans nécessairement prendre position.
On ne doit surtout pas confondre éducation et sensibilisation, qui cette dernière est une communication.

Une éducation complète permet de faire comprendre qu’il faut modifier des comportements en expliquant le pourquoi du lien entre le geste et la problématique environnementale.

On pourra dire pour terminer que l’ éco-citoyen n’est pas un citoyen isolé, il peut ou mieux il doit participer avec les instances de concertation, comme à la vie des associations à tout ce qui se décide pour l’environnement.

Les associations doivent jouer un rôle moteur en ce qui concerne l’information, mais et surtout la formation.
Elles doivent être présentes sur le terrain (reboisement, sensibilisation…), au niveau de l’information audio-visuelle, l’édition de revue….
Les associations jouant un rôle dans la protection de l’environnement ne doivent pas faire beaucoup de bruit, car le bruit est une nuisance, mais se battre pour la sauvegarde d’un environnement sain.





Dernière chanson du spectacle « la terre en colère »
Paroles et musique: Joanna Marteel




Pr. Salim Djelouat 
Medical Analyst and Bioclinicist
Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy – Paris –
Psychotherapist
Scientific author
Webmaster and blogger



RESPECTER LES DROITS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DES AUTEURS.
RESPECT THE INTELLECTUAL PROPERTY RIGHTS OF AUTHORS.




Lisez, aimez et partager afin de faire bénéficier, votre famille, vos amis (es)
Laissez moi un commentaire afin d’améliorer le contenu
Posez-moi des questions, j’essaierais de vous répondre
Vous voulez participer à l’enrichissement du contenu, faites le moi savoir



Print Friendly, PDF & Email

Salim Djelouat

Pr. en analyses médicales et Bio clinicien Expert médicale certifié en médecine, santé et bien-être Psychothérapeute Auteur scientifique, conférencier Webmaster et blogueur

ARTICLES SIMILAIRES

Mes Derniers Articles x

%d blogueurs aiment cette page :