COMPRENDRE LA CRÉATININE

Be Sociable, Share!
  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • vuible
  • StumbleUpon
  • Delicious
  • Google Reader
  • LinkedIn
  • More

Créatininémie – Créatininurie – Clairance
La créatinine dans l’organisme provient de la dégradation de la créatine*  qui est d’une part contenue dans l’alimentation et d’autre part, produite par l’organisme – et principalement de la créatinine localisée dans les muscles -.


Pr. Salim Djelouat
Expert médicale certifié en médecine, santé et bien-être – Paris –

Auteur scientifique
salimdjelouat@mail.com


SOMMAIRE

I – INTRODUCTION –
II – EXPOSÉ DES FAITS –
III – ARGUMENTATION –
IV – EXPLORATION  PROTOCOLAIRE
V – JUSTIFICATION DE LA DEMANDE D’ANALYSE –
VI – TOUT CONNAITRE DU DOSAGE –
1 – Intérêt du dosage – 
2 – Les limites du dosage de la créatinine –
3 – Recommandations avant de faire le prélèvement –  
4 – Prélèvements – 
5 – Valeurs dites “normales”
6 – Variations physiologiques –
7 – Résultats pathologiques –
VII – LA CLAIRANCE DE LA CRÉATININE –
1 – QU’APPELLE-T-ON CLAIRANCE ?
2 – QUE REPRÉSENTE LA CLAIRANCE ?
3 – JUSTIFICATION DE LA DEMANDE D’ANALYSE –
4 – COMMENT LA CALCULER ?
5 – VALEURS NORMALES ET PATHOLOGIQUES
6 – POUR UN CALCUL EN LIGNE –
VIII – BIBLIOGRAPHIE –


Pour une lecture aisée et sans conflit de compréhension
En vert – destiné au large public et professionnel de la santé
En marron – destiné au corps médical et corps plus spécialisé


IINTRODUCTION
La créatine est formée dans le foie à partir de l’arginine, de la glycine et de la méthionine.
Elle est véhiculée par le sang vers le muscle qui la transforme en créatine phosphate grâce à Une enzyme la créatine phosphokinase pour constituer une réserve d’énergie.


IIEXPOSÉ DES FAITS
La créatinine dans l’organisme provient de la dégradation de la créatine*  qui est d’une part contenue dans l’alimentation et d’autre part, produite par l’organisme – et principalement de la créatinine localisée dans les muscles -.
Au cours de son utilisation par le muscle, la créatine va se déshydrater spontanément en créatinine qui passe dans le plasma puis sera éliminée par le rein.
Sa concentration sérique dépend de la capacité d’élimination rénale et de la masse musculaire.

* La créatine est un acide aminé non essentiel que l’on retrouve principalement dans les muscles squelettiques et qui est synthétisé dans les reins, le foie et le pancréas.
C’est le reflet fidèle de la masse musculaire globale.


IIIARGUMENTATION
La dégradation de la créatine – en elle-même – par l’utilisation du muscle pour produire de l’énergie, va entraîner la production de déchets métaboliques, dont de la créatinine.
La créatinine comme déchet métabolique, va être transportée par le sang, jusqu’au niveau des reins ou elle sera filtrée et éliminer par les urines.
La quantité de créatinine non éliminée par le rein fera l’objet d’un dosage sanguin – créatininémie – ou d’un dosage urinaire – créatininurie –
La valeur rencontrée de cette créatinine non éliminée est dosée, donnera une indication la plus complète de la fonction rénale.


IVEXPLORATION  PROTOCOLAIRE –
Le dosage de la créatinine a de tout temps était prescrit avec le dosage de l’urée afin d’évaluer ou d’étudier la fonction rénale.
Même si ces deux paramètres étudient deux physiologies différentes.
Créatininémie et créatininurie doivent être demandées en même temps afin d’évaluer la filtration des reins par le calcule de la clairance de la créatinine.


VJUSTIFICATION DE LA DEMANDE D’ANALYSE
Dans un examen de routine et sans pathologie connue, un dosage de la créatinine peut-être demandé.
Le dosage de la créatinine fait partie des examens de routine.
Le dosage de la créatinine est souvent associé au dosage de l’urée (voir – exploration protocolaire).
Dans le cas d’une suspicion d’un dysfonctionnement rénal, le dosage de la créatinine est une nécessité.

Le dosage de la créatinine peut-être demandé dans les cas suivants ⇒⇒
Demande d’examens radiologiques
Traitements médicamenteux – avant, pendant ou après  la prescription –
Dialyse – avant, pendant ou après –  pour évaluer, suivre l’efficacité
Fatigue, asthénie
Perte de la concentration
Diminution ou manque d’appétit – sans raison apparente –
Trouble du sommeil
Œdèmes au niveau des yeux
Œdèmes du visage
Œdème au niveau des chevilles
Troubles  au niveau des urines – coloration –
Hématuries
Baisse de la diurèse
Brûlures mictionnelles
Hypertension artérielle
Diabète…


VITOUT CONNAITRE DU DOSAGE

1 – Intérêt du dosage – 
Le dosage de la créatinine fait partie du bilan d’orientation générale de base.
Le dosage de la créatinine prend une valeur sémiologique pour mesurer l’activité des reins, pour établir un diagnostic  d’une éventuelle altération de la fonction rénale, de surveiller l’évolution d’une “quelconque” insuffisance rénale et pour suivre le traitement d’une pathologie rénale.

Avertissement        
Son utilisation comme marqueur de la filtration glomérulaire présente cependant certaines repères, qui peuvent  être influencés par –
La masse musculaire conduisant à une large variation interindividuelle
L’effet de l’alimentation carnée ou riche en protéines
La relation hyperbolique entre la filtration et le taux sanguin

2 – Les limites du dosage de la créatinine
Le dosage de la créatinine, s’il reflète bien la capacité de filtration glomérulaire, manque toutefois de sensibilité.
Aussi peut-on mettre en évidence une clearance de la créatinine qui soit pathologique alors que le taux sérique se situe toujours dans les limites de référence.
Pour une meilleure interprétation de la pathologie néphrotique lors de l’insuffisance rénale, il faut étudier ⇒⇒⇒
La créatinine plasmatique et urinaire
Clairance
L’urée sanguine et urinaire
L’ionogramme plasmatique et urinaire

Note –
Ces différents paramètres sont très difficiles à interpréter les uns sans les autres

3Recommandations avant de faire le prélèvement –  
Sujet de préférence à jeun ou jeun modéré – ni sucre, ni matières grasses –
Aucune activité physique intense 48 heures avant le prélèvement, car on sait que toute activité physique intense, fera augmenter le taux de la créatinine à plus de 20% de son taux.
Exclure la consommation d’une alimentation riche en protéines animales (72 h avant  l’analyse)
Exclure toutes substances à effet diurétique – médicaments, café, thé…

4 – Prélèvements – 

4.1Créatininémie –
Le prélèvement sanguin s’effectue par une ponction veineuse en général au pli du coude.
L’analyse est réalisée sur sérum, plasma hépariné
10 µl d’urines, de sérum, de plasma ou de sang total suffisent à faire le dosage.

Important –
L’hémolyse invalide le test
L’hémolyse peut faire baisser le taux de la créatinine à plus de 45% des valeurs

4.2 Créatininurie –
Sur recueil des urines de 24 h


5 – Valeurs dites “normales”*
Les valeurs “normales” dépendent de la masse musculaire –
Les personnes très musclées ou à très bonne constitution physique,  ont une créatinine plus élevée que celle des personnes moins musclées.
La créatinine est plus élevée chez l’homme que chez la femme.
Les valeurs normales varient aussi en fonction de l’âge et du sexe.

5.1 – Créatininémie –

– Chez l’homme –     
7 à 13 mg/l (62 à 115 mmol/l)

– Chez la femme –     
5 à 10 mg/l (44 à 88 mmol/l)

– Chez l’enfant de plus de 5 ans  –       
3 à 10 mg/l (26 à 88 mmol/l)

– Chez l’enfant de moins de 5 ans –
Les valeurs ne dépassent pas 35 à 44 µmol

– Chez le nourrisson –
Les valeurs se situent entre 25 et 30 µmol

– Femme enceinte – 
50 mmol/L

5.2 – Créatininurie –
Urines de 24 heures

– Chez l’homme – 
9 à 18 mmol –  1.2 – 2.0 g

– Chez la femme. –
8 à 16 mmol –  0.9 – 1.6 g

– Enfant de moins de 5 ans  –
0,9 – 3,5 mmol – 0.1 – 0.4 g

– Nouveau-né –
0,15-0,4 5 mmol – 0.017 – 0.050 g

* Plusieurs formules, basées sur la mesure du taux plasmatique de créatinine, permettent une estimation souvent suffisante du débit de filtration glomérulaire ⇒⇒

1Cockcroft & Gault (des noms de ses créateurs), basée sur le sexe, l’âge et le poids 
2 – MDRD (de l’anglais Modification of Diet in Renal Disease, nom de l’étude l’ayant mise en évidence), basée sur le sexe, l’ethnie et l’âge 
3 – CKD Epi (de l’anglais Chronic Kidney Disease Epidemiology collaboration, nom de l’étude l’ayant mise en évidence), basée également sur le sexe, l’ethnie et l’âge.


6 – Variations physiologiques – 

Créatinine plus élevée en cas de –
Masse musculaire – poids
Taux de la créatinine plus élevé chez les hommes que chez les femmes.

Activité physique
Créatinine plus élevée en cas d’une activité physique intense

Alimentation
La créatinine s’élève dans une alimentation riche en protéines animales.

Médicaments
Certains médicaments modifient son taux – 
Taux élevés
– Les contraceptifs oraux
Taux bas
– Les antiépileptiques
– Les anti-inflammatoires

Important à connaitre –  
Avec l’âge et c’est normal, on note une altération progressive de la fonction rénale.
Cette altération entraîne, une diminution du débit de la filtration glomérulaire, chez pratiquement tous les individus.
Cette diminution débute à 30 ans et est évaluée à presque 1 ml/mn perdu chaque année.
Cette altération n’est souvent traduite par aucune augmentation du taux de la créatinine, car il faut aussi savoir que la masse musculaire diminue elle aussi avec la prise d’âge.
Le seul signe biologique apparent se traduit au niveau de l’étude de la clairance.
Conduite à tenir, il faut se mettre dans la tête que toute personne d’un certain âge, est automatiquement considérée comme “insuffisant rénal” et en tenir compte dans le diagnostic et la prescription d’un “éventuel” traitement.


7 – Résultats pathologiques – 
En règle générale, une créatininémie élevée est associée à une créatininurie basse.

7.1 – La créatininémie diminuée –
En cas d’hémodilution
En cas dé dénutrition sévère
Dans certains cas de myopathie (atrophie musculaire sévère)
En cas de lésion hépatique ou
De dystrophie musculaire.
La grossesse peut aussi influencer le dosage de la créatinine à la baisse.

7.2 – La créatininémie s’élève –

Les causes d’augmentation de la créatinine peuvent être classées en causes pré-rénales (diminution du flux sanguin, …), rénales ou post-rénales (calculs, hypertrophie prostatique, tumeurs …).
De nombreuses affections et pathologies sont susceptibles de faire varier le taux de créatinine sanguin à la hausse.
Parmi les principales, on peut citer-
Les insuffisances rénales  – néphropathie, sujets hémodialysés –
Prématurés
Pré-éclampsie
Leucémie
Goutte
Hyperthyroïdie
Acromégalie
Gigantisme
Diabète
Hypertension
Insuffisance cardiaque
Ischémie
Infection
Calcul rénal
Déshydratation
Traumatisme musculaire…


VII – LA CLAIRANCE DE LA CRÉATININE

1 – Qu’appelle-t-on clairance ? 
Le terme de clairance a été utilisé pour la première pour l’étude de l’urée, actuellement il est surtout utilisé pour la créatinine.
La clairance d’une molécule en médecine définit la capacité d’épuration de cette molécule par un organe.

2 – Que représente la clairance ? 
Elle représente le rapport entre le débit de filtration glomérulaire – DFG – et sa concentration dans le sang.
Elle indique la proportion du “travail” des reins par rapport à ce qu’il pourrait être idéalement.
Donc c’est le reflet pratiquement exact du fonctionnement de l’organe en l’occurrence le rein.

3 – Justification de la demande d’analyse  – 
En plus de l’étude de la l’étude de la bonne fonctionnalité du rein, sa justification va permettre  au praticien de prescrire ou non un médicament ou d’autoriser un examen radiologique complémentaire par injection d’un produit de contraste qui sera éliminé par le rein.
L’objectif est de faire éviter tout accident toxique de la fonction rénale.

4 – Comment la calculer ? 
Le calcul de la clairance de la créatinine se fait en fonction –
Du taux de créatinine
De l’âge
Du sexe
De la taille
Du poids
Du fonctionnement cardiaque et rénal
D’un traitement médicamenteux (certains médicaments comme les aminoglycosides (gentamicine), la cimétidine, le cisplatine, et les céphalosporines peuvent diminuer la mesure de la clairance de la créatinine, par contre la  prescription de  diurétiques peuvent eux l’augmenter).

Il est réalisé à partir du taux de créatinine contenu dans le plasma (créatininémie) et permet d’évaluer les fonctions de filtration et d’épuration du rein selon 2 formules –
La formule de Cockcroft et Gault
Le MDRD –  résultat est plus fiable chez la personne âgée – .

4.1La formule de Cockcroft et Gault –

Clairance créatinine = (140 – âge) x Poids  x K / créatininémie (µmol/l) 

K =  1,24 pour l’homme ou 1,04 pour la femme 
Poids en kg

4.2 Formule MDRD (Modification of the Diet in Renal Disease) –

186.3 × (créatininémie en µmol/L / 88.4)-1.154 × âge-0.203 

À multiplier par 0,742 si sexe féminin,
Et multiplier par 1,21 si le sujet est à peau noire
Cette formule est préférable pour le sujet âgé et présente l’avantage de ne pas tenir compte du poids du patient 

Note –
La formule de Cockcroft et Gault est de moins en moins utilisée compte-tenu de son inexactitude chez les sujets âgés et les sujets en surpoids notamment.
Par exemple, chez le sujet âgé, cette formule sous-estime la fonction rénale, pouvant conclure à tort au diagnostic d’insuffisance rénale.
La formule MDRD ( Modification of the Diet in Renal Disease), proposée par Levvey en 2000 est préférable chez le sujet âgé.
Cette formule a par ailleurs l’avantage de na pas prendre en compte le poids du (de la) patient(e).

5 – VALEURS NORMALES ET PATHOLOGIQUES
Un adulte en bonne santé a une clairance comprise entre 80 et 120 ml/mn.

DFG au-dessus   de 90 –
Fonction rénale satisfaisante.

DFG en dessous de 60 –
Dégradation de la fonction rénale.

DFG en dessous de 15 –
Perspective de la dialyse (les reins ne font plus que 15 % de leur travail d’épuration).

6 – POUR UN CALCUL EN LIGNE –
Société de néphrologie

http://www.sfndt.org/sn/eservice/calcul/eDFG.htm
https://www.cbm25.fr/formule-creatinine
http://clairance-creatinine.fr/
http://www.membres.lycos.fr/biosens2/div/cockroftetmdrd.htm 
http://www.reseau-paris-nord.com/diabete/diabete.outils.COCKROFT.php


VIII – BIBLIOGRAPHIE –
Donnée à des personnes qui ne la liront jamais

Reference Intervals for Serum Creatinine Concentrations: Assessment of Available Data for Global Application: Clin. Chem 2008; 54:3; 559-566.
Mazzachi BV et al: reference range and method comparaison studies for enzymatic and Jaffé créatinine in plasma, serum and urine: Clin Lab 2000; 46; 53-55.
Analyses de biologie médicale: spécifications et normes d’acceptabilité à l’usage de la validation de techniques : ABC, A. VASSAULT and al ; 57 ; 6 ; 685-95.
Siest G, Henny J, Schiele F (eds): Interprétation des examens de laboratoire. Valeurs de référence et variations biologiques. Basel, Karger, 1981, pp 170-185
(DOI:10.1159/000401099)
Delatour V, Lalere B, Dumont G, Hattchouel JM, Froissart M, De Graeve J, et al. Développement d’une méthode de référence pour le dosage de la créatinine pour améliorer le diagnostic et le suivi de l’insuffisance rénale. Rev Fr Métrologie 2011;2011-12(26):21-31.
Société française de biologie clinique, Bargnoux AS, Boutten A, Cambillau M, Carlier MC, Cavalier E, et al. Recommandations pour le choix et l’harmonisation des techniques de dosage de la créatinine. Ann Biol Clin 2011;69(1):9-16.
Cockcroft DW, Gault MH. Prediction of creatinine clearance from serum creatinine. Nephron 1976;16(1):31-41.
Levey AS, de Jong PE, Coresh J, Nahas ME, Astor BC, Matsushita K, et al. The definition, classification and prognosis of chronic kidney disease: a KDIGO Controversies Conference report. Kidney Int 2010.
Dussol. 2010. Méthodes d’explorations de la fonction rénale Intérêts et limites des formules permettant d’estimer la fonction rénale.
s.l. : http://www.ibs-corata.org/medias/direct/1-S5-2010BDussol-1.pdf,
HAS. 2011. Évaluation du débit de filtration glomérulaire, et du dosage de la créatininémie dans le diagnostic de la maladie rénale chronique chez l’adulte. 2011.
Évaluation de la fonction rénale et de la protéinurie pour le diagnostic de la maladie rénale chronique chez l’adulte.
Recommandations pour la pratique clinique. Néphrologie & Thérapeutique, 5(4), 302-305. 2009.


Pr. Salim Djelouat
Pr. en analyses médicales et Bioclinicien
Expert médicale certifié en médecine, santé et bien-être – Paris –Psychothérapeute
Auteur scientifique
Webmaster et blogueur


Cliquez sur le lien pour télécharger le fichiez PDF
Un cadeau pour nos lecteurs

COMPRENDRE – LA CRÉATININE


Lisez, aimez et partager afin de faire bénéficier, votre famille, vos amis (es)
Laissez moi un commentaire afin d’améliorer le contenu
Posez-moi des questions, j’essaierais de vous répondre
Vous voulez participer à l’enrichissement du contenu, faites le moi savoir

[contact-form-7 404 "Not Found"]
Print Friendly, PDF & Email
Be Sociable, Share!
  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • vuible
  • StumbleUpon
  • Delicious
  • Google Reader
  • LinkedIn
  • More

About the Author

Salim Djelouat
Medical Analyst and Bioclinicist Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy - Paris - Psychotherapist Scientific author Webmaster and blogger

Be the first to comment on "COMPRENDRE LA CRÉATININE"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*