CONNAITRE L’ INTOXICATION ALIMENTAIRE PAR TOXOPLASMOSE GONDII

 LE PARASITE QUI NOUS MANIPULE

On est en présence d’une toxi-infection alimentaire quand une personne tombe malade à la suite de l’ingestion d’aliments contaminés par des bactéries, des virus ou des parasites pathogènes.
Cet état est souvent appelé “empoisonnement alimentaire” ou intoxication alimentaire.


Pr. Salim Djelouat
Expert médicale certifié en médecine, santé et bien-être – Paris –
Auteur scientifique
salimdjelouat@mail.com


SOMMAIRE

I – QU’APPELLE T’ON TOXI-INFECTION ALIMENTAIRE ?
II – PRÉSENTATION DE TOXOPLASMA GONDI COMME AGENT RESPONSABLE DE TOXI-INFECTION ALIMENTAIRE ?
III – QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA TOXOPLASMOSE ?
IV – DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE ?
V – CONTAMINATION ?
VI – PROPHYLAXIE


I – QU’APPELLE T’ON TOXI-INFECTION ALIMENTAIRE ?

On est en présence d’une toxi-infection alimentaire quand une personne tombe malade à la suite de l’ingestion d’aliments contaminés par des bactéries, des virus ou des parasites pathogènes.
Cet état est souvent appelé “empoisonnement alimentaire” ou intoxication alimentaire.
Très souvent, les toxi-infections alimentaires ne sont pas signalées parce 

toxoplasmose

que leurs symptômes ressemblent à ceux d’une grippe.

Les symptômes les plus courants de toxi-infection alimentaire sont : 
 Les crampes intestinales
 Les nausées
 Les vomissements
 La diarrhée
 La fièvre

II – PRÉSENTATION DE TOXOPLASMA GONDI COMME AGENT RESPONSABLE DE TOXI-INFECTION ALIMENTAIRE ?toxoplasmose-gondii-2

Toxoplasma gondii est un parasite microscopique qui peut s’attaquer à de nombreuses espèces d’oiseaux, de mammifères dont les humains.
Les humains sont infestés lorsqu’ils ingèrent les stades infectieux de Toxoplasma (oocystes et kystes des tissus) qui contaminent les excréments de certains chats et les viandes crues.
Chez l’humain, les cas de toxoplasmose sont assez fréquents.

III – QUELS SONT LES SYMPTÔMES DE LA TOXOPLASMOSE ?

La toxoplasmose est une maladie qui dure peu longtemps, sauf dans des cas rares.
Les principaux signes cliniques sont : 
 Une fièvre légère
 Une enflure des ganglions lymphatiques
 Une symptomatologie rappelant la grippe (ces signes peuvent apparaître entre 5 et 20 jours après l’exposition)
À noter que certains de ses symptômes peuvent durer de quelques jours à plusieurs semaines.
D’autres signes cliniques ont été décrits chez des personnes dont le système immunitaires est affaibli (personnes âgés, nouveaux nés…), ses signes cliniques se résument à :
 Encéphalites
 Pneumonies…
Chez les nouveaux nés (atteint de toxoplasmose congénitale), des symptômes ou des états permanents de pathologies suivantes ont été décrits : 
 L’arriération mentale
 Des troubles oculaires
 Des troubles hépatiques
 Des troubles neurologiques

toxoplasmose-chez-le-nouveau-ne

IV – DIAGNOSTIC BIOLOGIQUE ?

Le diagnostic reposes sur des analyses sanguines
1 – La base du dépistage de la toxoplasmose chez la femme enceinte est la recherche d’anticorps spécifiques (Ig G et Ig M)
2 – Le dépistage sérologique est d’ailleurs obligatoire lors de l’établissement du certificat prénuptial et au moment de la déclaration de grossesse.
3 – Une femme enceinte séronégative doit être surveillée jusque à la naissance de son enfant afin de ne pas méconnaître une possible séroconversion et faire alors une sérologie du sang maternel.

V – CONTAMINATION ?

La contamination par toxoplasma gondii, peut être causée par : 
1 – Une mauvaise manipulation de la viande
2 – La consommation de viande crue ou insuffisamment cuite, (agneau, mouton, parfois bœuf) qui peut contenir des kystes
3 – Manipulation d’objets contaminés par des excréments de chats contenant des oocystes.
4 – Contaminations par des fruits et légumes cultivés au jardin.

VI – PROPHYLAXIE

Pour éviter toute contamination, il faut respecter certaines mesures hygiéno-diététiques comme : 
1 – Bien cuire toutes les viandes avant de les consommer
2 – Les températures internes de cuisson doivent être :
2.1 – 82° C – 85° C, pour le poulet entier et les morceaux
2.2 – 77° C, pour les morceaux de dindon
2.3 – 63° C, pour les demi-saignants
2.4 – 71° C, c’est la température de la cuisson à point
2.5 – 75° C, est la température de la cuisson bien cuit
3 – Congeler les viandes à – 18 ° C  
4 – Éviter la consommation d’œufs crus et de lait cru
5 – Se laver les mains et désinfecter tous les ustensiles et les surfaces de travail avec une solution diluée d’eau de Javel et ce après avoir manipulé et préparé de la viande ou de la volaille crues
6 – Bien laver les fruits et les légumes


POUR SATISFAIRE LA CURIOSITÉ  

1 – Joanna Kubar, Un parasite à la conquête du cerveau. Le toxoplasme, EDP Sciences, 2017 (ISBN 978-2759819324) 
2 – Toxoplasmose: état des connaissances et évaluation du risque lié à l’alimentation  
3 – Rapport du groupe de travail « Toxoplasma gondii » de l’Afssa,2005, 324 pp.

http://www.afssa.fr/Documents/MIC-Ra-Toxoplasmose.pdf  

https://lejournal.cnrs.fr/nos-blogs/aux-frontieres-du-cerveau/limage-de-la-semaine-toxoplasma-gondii-manipulateur-de-notre


Pr. Salim Djelouat
Medical Analyst and Bioclinicist
Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy – Paris –
Psychotherapist
Scientific author
Webmaster and blogger



Lisez, aimez et partager afin de faire bénéficier, votre famille, vos amis (es)
Laissez moi un commentaire afin d’améliorer le contenu
Posez-moi des questions, j’essaierais de vous répondre
Vous voulez participer à l’enrichissement du contenu, faites le moi savoir

Print Friendly, PDF & Email

About the Author

Salim Djelouat
Medical Analyst and Bioclinicist Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy - Paris - Psychotherapist Scientific author Webmaster and blogger

Be the first to comment on "CONNAITRE L’ INTOXICATION ALIMENTAIRE PAR TOXOPLASMOSE GONDII"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*