COMPRENDRE L’ALLERGIE AU SPERME EN 10 QUESTIONS

Be Sociable, Share!
  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • vuible
  • StumbleUpon
  • Delicious
  • Google Reader
  • LinkedIn
  • More


L’allergie au sperme n’et pas aussi rare que l’on pense.
On estime que 12% des femmes sont allergiques au sperme.
Elle affectionne  principalement les jeunes femmes au début de leur vie sexuelle, entre 20 et 30 ans.
L’allergie au sperme disparaît chez la femme à l’âge de 40 ans.
L’allergie au sperme, reste cependant méconnue car souvent confondue avec d’autres pathologies dont la symptomatologie est ressemblante.
Cette allergie doit être différenciée, diagnostiquée et surtout à ne pas prendre à la légère, car elle peut avoir des conséquences assez dramatiques sur le couple est plus spécialement sur la femme.
Elle reste un souci aux couples désireux d’avoir un enfant.
L’allergie au sperme touche aussi les hommes, avec deux cas bien particuliers :
1er cas : allergie orale ou anale, apparaît chez les hommes ayant des relations avec des hommes.
2ème cas : elle apparaît après une vasectomie, une torsion articulaire, une infection ou un traumatisme, mais reste très rare.
Important :    
L’allergie au sperme peut aussi apparaître après plusieurs années chez des couples ayant une sexualité ouverte.


Pr. Salim Djelouat
Expert médicale certifié en médecine, santé et bien-être – Paris –
Auteur scientifique
salimdjelouat@mail.com


SOMMAIRE
I – HISTORIQUE SUR L’ALLERGIE AU SPERME
II – CONNAITRE L’ALLERGIE AU SPERME
III – LE SPERME ?
IV – COMPOSITION DU SPERME
V – SYMPTOMATOLOGIE DE L’ALLERGIE AU SPERME
VI – CONDUITE À TENIR
VII – COMMENT EXPLIQUER LES MÉCANISMES DE L’ALLERGIE AU SPERME ?
VIII – COMMENT POSER UN DIAGNOSTIC POUR UNE ALLERGIE AU SPERME ?
IX – POUR QUEL PRONOSTIC DANS L’ALLERGIE AU SPERME ?
X – ALLERGIE AU SPERME ! POUR QUEL IMPACT SUR LE COUPLE ?
XI – LES BIENFAITS DU SPERME
XII – CONCLUSION


I – HISTORIQUE SUR L’ALLERGIE AU SPERME
Le premier cas d’une allergie au sperme a été décrit pour la première fois en 1958, aux Pays Bas.
D’autres cas on suivit :
1969 : 2ème cas décrit par Halpern
1979 : 1er cas diagnostiqué et désensibilisé au liquide séminal
1995 et 1996 : 12 patientes désensibilisées au liquide séminal
2004 : 80 cas décrits
À ce jour des centaines de cas sont décrits

II – CONNAITRE L’ALLERGIE AU SPERME
L’allergie au sperme est une hypersensibilité due au plasma du liquide séminal – Humain seminal plasma hypersensitivity  – HSPH
L’allergène responsable n’est pas encore bien identifiée, mais on pense à une glycoprotéine (ou plusieurs glycoprotéines), d’origine prostatique “la kallicréine”.

III – LE SPERME ?
Le sperme est un liquide biologique sécrété par les organes sexuels mâles.
À l’éjaculation, le sperme contient des spermatozoïdes,  servant à la fertilisation de l’ovocyte femelle et c’est ainsi que le processus de la reproduction débute.
La quantité de sperme produite et éjaculée est sous la dépendance du taux de la testostérone.
Tant que le taux de la testostérone est élevé, tant la quantité de sperme est importante et tant que le taux de la testostérone est bas, tant que la quantité de sperme est basse.
Avec la l’âge, le taux de la testostérone diminue.

IV – COMPOSITION DU SPERME
Le sperme contient des spermatozoïdes (composition la plus connue).
En plus des spermatozoïdes, qui ne représentent que 1 à 2 % du volume total, le sperme contient :
De la spermidine
Des hormones de croissance
Des endorphines
Des neurotransmetteurs
Des immunosuppresseurs
Des macrophages
Des globules blancs (surtout des polynucléaires)
Des cellules souches
Des cellules épithéliales
Du fructose (substance nourricières des spermatozoïdes)
Du sorbitol
Des protéines
Des phosphatases alcalines (produites par la prostate)
Des carnitines (produites par l’épididyme)
 – Des minéraux tels que le zinc, le citrate, le calcium, le magnésium, le phosphore, le potassium, le sodium
Des vitamines C et B12
De l’acide citrique
De l’acide lactique
Du cholestérol
Du chlore
De l’acide urique
De l’azote
De la testostérone (sous forme de traces)
Des anticorps (pouvant avoir une réaction de l’organisme contre ses propres spermatozoïdes)
Des cytokines qui induisent une tolérance maternelle vis-à-vis du futur embryon (en étude)
Des antigènes des Groupes Sanguins
De l’acide docosahexaénoïque (présent dans les oméga-3)
De L’alcaline, un brûle-graisse reconnu
De l’ADN
Le cortisol
L’œstrone
L’ocytocine
La thyrotropine
La prolactine (antidépresseur)
La mélatonine (antidépresseur
La sérotonine (antidépresseur)
 – L’estrone
Des bactéries (microbiome, propre à chaque individu)

V – SYMPTOMATOLOGIE DE L’ALLERGIE AU SPERME
L’allergie au sperme est d’apparition immédiate chez certaines personnes et apparaît dans l’heure, voire les minutes qui suivent l’éjaculation.
Chez d’autres personnes, elle se déclenche quelques heures après l’éjaculation.

1Dans les formes bénignes (moins sévères), l’allergie au sperme se manifeste par :

Des rougeurs
Des gonflements dans la zone génitale
De l’irritation très douloureuse
Des démangeaisons “violentes”
Des sensations de brûlures
Des douleurs abdominales…

Ces sensations sont localisées au niveau génital et sur toutes les zones, qui  ont été en contact avec le sperme  (bouche, seins, peau…).
Ces désagréments restent handicapantes tant pour la femme, que dans les relations du couple.

2Dans les formes sévères, l’allergie au sperme se manifeste par :

Urticaire généralisé
Choc anaphylactique
Hypotension
Perte de conscience
Asthme
Œdème de Quincke (allergie systémique, pouvant entraîner la mort)

VI – CONDUITE À TENIR
L’allergie au sperme ne doit pas être prise à la légère, vu qu’elle peut avoir un impact vital sur la personne, c’est pour cette raison qu’une consultation en urgence est recommandée soit chez le gynécologue, soit chez un allergologue.

VII – COMMENT EXPLIQUER LES MÉCANISMES DE L’ALLERGIE AU SPERME ?
Les mécanismes de l’allergie au sperme, sont pratiquement identiques à ceux de l’allergie respiratoire (rhume des foins).
Cette allergie se déroule en deux phases principales:
À la première exposition, l’allergène contenu dans le sperme, va induire une réponse immunitaire (Antigène – Anticorps spécifiques) de l’organisme vis-à-vis de cet allergène.
Cette réponse immunitaire sera marquée par la production des immunoglobulines E (Ig E).
Ces anticorps vont se fixer sur des cellules.
 – À la deuxième exposition, l’allergène va aller à la rencontre des cellules qui portent des Ig E, et va les stimuler provoquant ainsi la libération des facteurs marquant la réaction allergique.
À partir de là, tout contact avec le sperme du partenaire, déclenchera une réaction d’allergie.

VIII – COMMENT POSER UN DIAGNOSTIC POUR UNE ALLERGIE AU SPERME ?
Étant donné que les signes cliniques de l’allergie au sperme sont presque ou voire identiques à celles des autres infections sexuelles, telles que : mycoses, herpès, cystite, infections bactériennes…, le diagnostic de première intention est de recourir au préservatif, afin d’éviter tout contact avec le sperme du partenaire.
Dans le cas de l’utilisation du préservatif et aucun symptôme n’apparait, il y a de fortes probabilités que la personne a présenté une réaction d’allergie au sperme.
En deuxième intention, le diagnostic sera posé par des tests cutanés tels que le Prick-test ou par des tests sérologiques de dosage des anticorps.

1 – Tests cutanés
Le Prick-test, est un test intradermique (ou test de contact), qui se réalise au cours d’un bilan allergologique afin de confirmer ou l’infirmer une allergie au sperme.
1.1 – Dans le test de contact, le sperme est déposé  directement sur la peau de la partenaire.
1.2 – Dans le tes intradermique*, le sperme est déposé sur la peau, puis il sera injecté par piqûre directement sous la peau de la partenaire.
“La technique du prick a été décrite la première fois en 1924 par Lewis et Grant, puis développée après sa modification par Pepys dans les années 1970.
Il existe différentes techniques de prick-tests. Dans le prick-test modifié, les gouttes d’allergènes ou de solutions contrôles sont disposées sur la peau, puis une aiguille hypodermique est passée à travers la goutte jusque dans l’épiderme avec un angle faible, le biseau en haut.
L’aiguille est alors légèrement soulevée afin de créer une altération cutanée minime en surface”.

2 – Test sérologique
Un dosage des IgE spécifiques ”fréquemment positif si les réactions allergiques sont sévères”.

IX – POUR QUEL PRONOSTIC DANS L’ALLERGIE AU SPERME ?
Comme toute allergie qui se respecte, la guérison reste difficile, voir impossible.
La prise en charge des allergies, repose sur l’éviction de l’allergène.
Pour cela, il faudrait éviter tout contact avec le sperme du partenaire.
L’abstinence n’est pas possible, il faut donc recourir à l’utilisation du préservatif masculin.
On peut aussi utiliser des médicaments antihistaminiques, de préférence avant le rapport sexuel et ce pour améliorer la qualité sexuelle du couple.
Mais il serait conseillé au couple de pratiquer une désensibilisation à ce type d’allergie.
La désensibilisation à l’allergie du sperme est efficace, mais reste contraignante pour le couple et doit être pratiquée par un personnel formé à cette technique.
Il faut en discuter avec son médecin soit son gynécologue ou son allergologue.

X – ALLERGIE AU SPERME ! POUR QUEL IMPACT SUR LE COUPLE ?
Les impacts de cette allergie, sont très importants sur le couple du point de vue relationnelle (affectif et sexuel) et du point de vue “descendance ” du couple.
Sur le sexuel, le couple est obligé de prendre toutes les précautions afin d’ éviter ou de prévenir cette allergie.
Préservatif, antihistaminique, dosage, consultation…..
Sur le plan descendance, cette allergie va compliquer, voir rendre  impossible une future grossesse, (une relation sexuelle sans préservatif est impossible).
Pour que le couple obtienne une  grossesse, il devra avoir recours soit à une insémination artificielle (après lavage des spermatozoïdes) soit à une désensibilisation intra-vaginale.
La désensibilisation intra-vaginale reste préférable à l’insémination artificielle.

XI – LES BIENFAITS DU SPERME
Avant de conclure, on doit passer en revue, les bienfaits du sperme sur la femme.
Avec toutes les composantes que nous avons vu, le sperme possède des qualités nutritionnelles assez intéressantes telles que :
Des propriétés agissant sur le vieillissement
C’est un formidable antidépresseur pour les femmes (il parait qu’il est meilleur que la prise du lexomil et du chocolat)
– Le sperme protège des risques du cancer du sein (à plus de 40%)
Il possède des qualités nutritionnelles très importantes.
On appelle la séminophagie, l’acte d’avaler du sperme.
Cet acte possède un intérêt nutritif très important, car le sperme en plus d’une grande partie d’eau, il est composé de nutriments essentiels au corps humain (voir le chapitre : IV – COMPOSITION DU SPERME.

XII – CONCLUSION
Faire fi de cette allergie au sperme conduirait à des conséquences très graves sur le couple et sur le pronostic vital de la partenaire.
Les relations sexuelles devraient être faites en prenant toutes les précautions nécessaires : préservatif masculin, antihistaminique…
L’allergie au sperme peut être confondue avec d’autres pathologie ayant les mêmes signes cliniques, c’est pour cette raison et en cas d’apparition de ces signes, qu’il serait préférable de consulter votre médecin (gynécologue ou allergologue).


POUR ALLER PLUS LOIN
http://www.allergens-controlled.com/blog/sexe-et-allergie-allergie-au-liquide-seminal-42


L’HERPÈS – COMMENT LE PRENDRE EN CHARGE

LES INFECTIONS VAGINALES


JUSTE POUR SATISFAIRE LA CURIOSITÉ

1 – Allergie gynécologique au liquide spermatique
A propos d’une observation
Jacob *, J. Levêque *, J. Dugast *, P. Minoui **, M. Delaval**, J.-Y. Grall ** Service de Gynécologie B (Pr J.-Y. Grall), CHRU, Rennes.

** Service de Pneumologie (Pr Ph. Delaval), CHRU, Rennes.
2 – Aust N Z J Obstet Gynaecol. 1991 May ;31(2) :137-41
3J Asthma 2003 Apr ;40(2) :125-9
4 –  Robinson S, O’Kane MJ, McCluskey DR. Allergy to human seminal fluid.Ann Clin Biochem 1994; 31 :298-9.
5 – Ann Allergy Asthma Immunol. 1997 Jan;78(1):54-8.
6 – Allerg Immunol (Paris). 2001 Dec;33(10):395-8. Review. French
7J Obstet Gynecol Neonatal Nurs.1999 Jul-Aug ;28(4) :359-63
8Specken JLH, Een Markwaarding geval van allergie in de gynaecologie, Ned Tjidschr Verloskd Gynaecol 1958, 58, 314.
9M. Carroll et al., Testing for hypersensitivity to seminal fluid-free spermatozoa, Human Fertility, 2013 Jun, 16(2), 128-31.
10 – http://www.dailymail.co.uk/health/article-2339588/Up-1wo men-allergic-semen-claims-leading-expert–wrongly-blaming-symptoms-STDs.html
11Shah A, Panjabi C., Human seminal plasma allergy: a review of a rare phenomenon, Clin Exp Allergy, 2004, 34, 827-38.
12Waldinger MD, Meinardi MMHM, Zwinderman AH, and Schweitzer DH., Postorgasmic illness syndrome (POIS) in 45 Dutch 13  Caucasian males: Clinical characteristics and evidence for an immunogenic pathogenesis (Part 1), J Sex Med, 2011, 8, 1164–1170.
13 –  Specken JLH. Een Markwaarding geval van allergie in de gynaecologie.Ned Tjidschr Verloskd Gynaecol 1958; 58 :314.
14 – http://www.slate.fr/lien/32999/hommes-allergie-sperme
15 Makino A, et al., Successful pregnancy after artificial insemination in a case of human seminal plasma allergy, Reproductive Medicine and Biology, 2008, 7, 119.

16Sohn S.W. et coll., Successful Intravaginal Desensitization in a Woman With Seminal Plasma Anaphylaxis After Artificial Insemination Failure, J Investig Allergol Clin Immunol, 2014, 24, 276-277.
17S. Jacob, J. Levêque, J. Dugast, P. Minoui, M. Delaval, J.-Y. Grall, Fait clinique Allergie gynécologique au liquide spermatique, Gynecol Obstet Biol Reprod, 1997, 26, 825-827.
18 Gordon G. Gallup, Collin J. Reynolds, Evolutionary Medicine: Semen Sampling and Seminal Plasma Hypersensitivity, Evolutionary Psychology, 2014, Volume 12(2).
19 – Acta Derm Venereol.1980 ;60(5) :436-9
20 –   Boom BW, Van Toorenenbergen AW, Nierop G, Van der Schroeff JG. A caseof seminal fluid allergy successfully treated with immunotherapy in one-dayrush procedure. J Dermatol 1991; 18 :206-10.
21 Bernstein IL, Englander BE, Gallagher JS, Nathan P, Marcus ZH. Localizedand systemic hypersensitivity reactions to human seminal fluid. Ann InternMed 1981; 94 :459-65.
22 Jones WR. Allergie to coitus. Aust NZ J Obstet Gynaecol 1991; 31 :137-41.
23Bosso JV, Aiken MJ, Simon RA. Successful prevention of local and cutaneoushypersensitivity reactions to seminal fluid with intravaginal Cromolyn.Allergy Proc 1991; 12 :113-6.
24 –  Presti ME, Druce HM. Hypersensitivity reactions to human seminal plasma.Ann Allergy 1989; 63 :477-82.
25Bernstein JA, Herd ZA, Bernstein DI, Korbee L, Bernstein IL. Evaluationand treatment of localized vaginal immunoglobulin E-mediated hypersensitivityto human seminal plasma. Obstet Gynecol 1993; 82 :667-72.
26Friedman SA, Bernstein IL, Enrione M, Marcus ZH. Successful long-termimmunotherapy for human seminal plasma anaphylaxis. JAMA 1984; 251 :2684-7.
27 –  Kint B, Degreef H. Combined allergy to human seminal plasma and latexcase report and review of the literature. Contact Dermatitis 1994; 30 :7-11.


Pr. Salim Djelouat
Medical Analyst and Bioclinicist
Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy – Paris –
Psychotherapist
Scientific author
Webmaster and blogger


Lisez, aimez et partager afin de faire bénéficier, votre famille, vos amis (es)
Laissez moi un commentaire afin d’améliorer le contenu
Posez-moi des questions, j’essaierais de vous répondre
Vous voulez participer à l’enrichissement du contenu, faites le moi savoir

Print Friendly, PDF & Email
Be Sociable, Share!
  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • vuible
  • StumbleUpon
  • Delicious
  • Google Reader
  • LinkedIn
  • More

About the Author

Salim Djelouat
Medical Analyst and Bioclinicist Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy - Paris - Psychotherapist Scientific author Webmaster and blogger

Be the first to comment on "COMPRENDRE L’ALLERGIE AU SPERME EN 10 QUESTIONS"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*