LA BACTÉRIOLOGIE MÉDICALE  –  LES BACTÉRIES : PRÉSENTATION  –



Les premières descriptions attestées d’organismes vivants invisibles à l’œil nu (micro-organismes) ont été faites par un drapier hollandais, Antoni van Leeuwenhoek au cours des années 1670 et 1680.
De très nombreux micro-organismes furent décrits durant le 18 ème siècle et des tentatives de classification furent proposées.
Mais ce n’est que durant le 19 ème siècle qu’elles aboutirent véritablement, après de nombreux essais.
Tous les micro-organismes unicellulaires furent officiellement regroupés sous le nom de “protistes” créé par Haeckel en 1866.


Pr. Salim Djelouat
Expert médicale certifié en médecine, santé et bien-être – Paris –
Auteur scientifique
salimdjelouat@mail.com
Collaborateurs
Patrice Bouyrat Demars
Développeur web, Agen
Marc Boizeau
IT Project Manager, Paris


SOMMAIRE
I – PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES BACTÉRIES
II – ASSEMBLAGE DES BACTÉRIES
III – MORPHOLOGIE OU LES FORMES DES BACTÉRIES
1 – La forme en coques ou cocciformes
2 – La forme en Bâtonnet ou Bacilliforme
3 – Les formes incurvées


I – PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES BACTÉRIES

Le mot protiste vient du mot grec (protistos) qui veut dire “les tout premiers”.
Dès le 18 ème  siècle deux seuls groupes ont put être décrits.
Les micro-organismes pourvus d’un noyau, tout comme nos propres cellules (ou protistes eucaryotes).
Ces micro-organismes furent dénommés “protozoaires”  des mots Grec :  Protôs  pour premier ou primitif et zôon pour animal
Les micro-organismes sans noyau ou protistes procaryotes des mots Grec : pro, pour  avant et karyon pour noyau.
Les procaryotes furent dénommés “bactérium” par F. Cohn en 1872.
Le mot “Bacterium” est un mot qui vient du latin et qui veut dire “bactéridie” et signifie lui-même : bâton ou bâtonnet qui dérive lui du grec “bactêrion”.
Pour terminer, le mot microbe vient du grec : mikros qui veut dire petit et bios qui veut dire vie.
Le mot microbe,  fut proposé par C.E. Sédillot en 1878, pour désigner tous les micro-organismes invisibles à l’œil nu.
Les appellations de “Microbe” et de “protiste” sont en quelque sorte des équivalents, même si aujourd’hui la science de la microbiologie inclut les bactéries et virus, à l’exclusion des protozoaires.
Les protistes comprennent aujourd’hui les êtres unicellulaires simples et les êtres pluricellulaires à cellules indifférenciées.
Dans les années 70, un troisième type de cellules fut décrit à côté des cellules eucaryotes et des procaryotes classiques (les eubactéries), c’est les archaebactéries (archae : ancien) (C. Woese, 1970).
La cellule des archaebactéries, bien que dépourvue de véritable noyau, forme donc des cellules procaryotes et ne sont ni des cellules eucaryotes, ni des eubactéries.

Pour aller plus loin –

UNE PAGE D’HISTOIRE DE LA MICROBIOLOGIE



 II – ASSEMBLAGE DES BACTÉRIES

Le monde des “eubactéries” est riche en formes différentes et visibles au microscope optique.
Non seulement chaque cellule bactérienne présente une forme particulière de coque, bâtonnet, vibrion, filament,…, mais aussi les cellules filles dérivées d’une cellule mère et qui peuvent aussi  s’assembler de manières particulières soit en diplocoques, en amas, en chaînettes,….
Certaines espèces n’ont cependant pas de forme fixe tout au long de leur cycle vital et sont dites plésiomorphes telles que les actinomycètes, les mycoplasmes…
Les différentes formes et assemblages des bactéries, varient selon l’espèce et la souche bactérienne, mais aussi selon le milieu ou la bactérie vie, son l’âge, les conditions de culture…
Ces différentes formes et assemblages, ne peuvent être observés qu’en milieu liquide et très rarement en milieu solide.

Exemple
La famille Enterobacteriaceae se présentent sous la forme de courts bâtonnets (coccobacilles) à tel point qu’il est extrêmement difficile de les différencier les uns des autres au microscope après coloration de Gram.

Important
À l’intérieur de la même espèce et selon les souches, des variations morphologiques peuvent être observées selon que l’on examine une culture en bouillon, sur gélose au sang ou sur gélose sélective, la longueur des bâtonnets varie.
Une culture jeune est surtout composée de courts bâtonnets tandis que leur taille est plus grande dans une culture âgée.


III – MORPHOLOGIE OU LES FORMES DES BACTÉRIES

1 – La forme en coques ou cocciformes

Les coques sont des bactéries de type sphérique, qui vient du latin coccus et qui veut dire : grain.
Il s’agit d’un nom générique qui n’a aucune valeur de nomenclature, mais aide à l’enseignement et à la classification en général.
Toutes les bactéries  en forme de cocci ou “cocciforme” n’ont pas une forme sphérique parfaite.
Certaines sont allongées, d’autres présentent une face aplatie et  d’autres se présentent en flamme de bougies, etc.
Les coques se multiplient selon un, deux ou trois plans de division.
Les formes qui en résultent sont respectivement des chaînettes, des tétrades ou des amas.
La taille moyenne des coques est de 0,8 à 1 µm avec des extrêmes de 0,5 à 2 µm.

1.1 – Les diplocoques (diplo = deux)
Le nom de diplocoque vient de diplo, qui veut dire deux et de coques qui veut dire sphérique ou rond.
Donc les bactéries en diplocoques sont formées de deux coques assemblées.

Streptococcus Pneumoniae

Neisseria spp.

1.2 – La forme Streptocoques (Strepto = chaînette)
Le nom de streptocoque vient de Strepto qui veut dire chaînette et de coque qui veut dire sphérique ou coque.
Les chaînettes sont de plus ou moins longues, selon la division des bactéries.

Streptococcus spp.

Enterococcus spp.

1.3 –  La forme tétrade
Les tétrades sont des amas de quatre bactéries formés par une paire de bactéries dédoublées.
La forme tétrade découle de la suite, de deux plans de division cellulaire.

Protococcus

1.4 – Sarcines (Sarcina = un paquet)
Les sarcines sont des amas réguliers en trois dimensions de huit cellules bactériennes, qui découlent à la suite de l’existence de  trois plans de divisions  cellulaire et se succédant de manière ordonnée :

Sarcina spp.

1.5 – Staphylocoques (Staphylo = grappe de raisin)
Le mot staphylocoque vient de Staphylo qui veut dire : grappes de raisin et de coque qui veut dire sphérique.
Les staphylocoques sont des amas irréguliers de bactéries formées suite à l’existence de trois plans de division cellulaire se succédant de manière anarchique :

Staphylococcus spp.

2 – La forme en Bâtonnet ou Bacilliforme
Les bacilles sont des bactéries allongées dont un axe est de toute évidence plus grand que l’autre.
Il n’y a pas toujours une limite bien nette et franche entre les bâtonnets et les coques.
On rencontre chez certains cocciformes des formes allongées et parallèlement on rencontre chez des bacilles des formes très courtes et à extrémités arrondies qu’on appelle, coccobaciles.
La longueur du bâtonnet peut varier dans certaines limites selon les conditions et l’âge de la culture pour une souche donnée, comme il a déjà été dit.
Les bâtonnets ne présentent qu’un seul plan de division cellulaire : médian.
Dans une culture et selon l’espèce, les souches ou les conditions de culture, les formes bacillaires comme les cocciformes peuvent se présenter soit :
     – Isolés
     – En paires (diplobacilles)
     – En chaînettes plus ou moins longues (streptobacilles)
     – En amas plus ou moins irréguliers…

2.1 – Les coccobacilles (diplo = deux)
Les coccobacilles sont formés de deux petits bacilles assemblés.
Il s’agit d’une forme intermédiaire, entre les coques et les bacilles.
Leur coloration au Gram est bipolaire.
Il s’agit de la forme typique d’un grand nombre de bactéries pathogènes telles les des Pasteurellaceae  et la famille des Enterobacteriaceae.
Ces bactéries ne sont pas beaucoup plus longues que larges et leurs extrémités sont arrondis.

2.2 – Les corynéformes (coryne = massue)
Il s’agit de courts bâtonnets de forme irrégulière présentant une extrémité épaissie sous forme de massue ou de baguette de tambour.
En général, cette extrémité apparaît colorée plus intensément.
Il s’agit de la forme typique du bacille de la diphtérie (Corynebacterium diphteriae).
Par analogie, les bactéries avec cette morphologie ont été appelées bâtonnets corynéformes ou diphtéroïdes, bien que toutes ne soient par rattachées à l’espèce C. diphteriae taxonomiquement.

2.3 – Les “Vrais” bacilles 
Les “vrais bacilles” ont des tailles variables.
Leur forme est régulière, leur longueur est bien plus grande que leur largeur.
Leur taille varie de 0,5 µm sur 0,2 µm.
Les extrémités sont, en général, moins arrondies que chez les coccobacilles.
Un très grand nombre de bactéries peuvent être reprises dans ce groupe :

Pseudomonas spp.

Clostridium spp.

Bacillus spp.

Listeria spp.

Bactéroides spp.

2.4 – Les bacilles filamenteux
Les bacilles filamenteux sont de très longs bâtonnets.
Certaines espèces de bacilles peuvent être qualifiées de bâtonnets filamenteux dans certaines conditions de croissance.
Ce caractère filamenteux peut d’ailleurs être rapidement perdu en culture.

Clostridium septicum

2.5 – Les bacilles fusiformes (fusus = un fuseau)
Les bacilles fusiformes sont des bâtonnets plus ou moins longs qui ont des extrémités effilées.
En subculture, ces formes typiques disparaissent et des formes bacillaires classiques apparaissent.

Fusobactérium

2.6 – Les bacilles ramifiés
Certaines bactéries peuvent former des ramifications à un moment de leur cycle.
Cette forme les fait ressembler à des mycéliums, d’où leur nom d’actinomycètes (aktinos = rayon ; mykes = champignon) qui comprennent les genres Mycobacterium spp. , Actinomyces spp. , Nocardia spp. , Rhodococcus spp. et Dermatophilus spp.
D’autres genres comme Bifidobacterium spp. , montrent aussi des formes ramifiées typiques, mais plus courtes.
Selon les espèces, les conditions et l’âge de la culture, les formes ramifiées sont plus ou moins abondantes par rapport aux bâtonnets simples.

Mycobactérium

Actinomyces

Nocardia

Rhodococcus

Dermatophylus

Bifidobacterium



3 Les formes incurvées
Ces bactéries sont, en fait, des bâtonnets qui ne sont pas droits, mais courbés et qui forment des tours de spires.
Deux groupes sont distingués selon leur longueur.

3.1 – Les Vibrion (vibrio = qui bouge rapidement)
Les vibrions sont des bâtonnets recourbés en virgule ou en vis.
Ces bâtonnets sont courts (< 5 µm) et ne présentent qu’un à deux tours de spire.
Dans une culture, des formes droites peuvent aussi être observées.
Les genres de vibrions d’intérêt médical sont : Vibrio spp., Campylobacter spp., Helicobacter spp.

Vibrio

Campylobacter (jéjuni)

Helicobacter (pylori)

3.2 – Les Spirilles (spirillum = petite spirale)
Les spirilles sont des bâtonnets recourbés en longues spirales (jusqu’à 20 µm et plus, car certains spirochètes atteignent 0,5 mm de longueur !) présentant de nombreux tours de spire.
Ils sont fins tels les spirochètes (spira = un tour ; chaeta = un cheveu) avec les genres Treponema spp. , Brachyspira spp. et Serpulina spp. à spires étroites et régulières, Borrelia spp. , à spires larges et régulières et spp. à spires étroites et irrégulières, ou très épais tel le genre Anaerobiospirillum spp.

Treponema

Borrelia

Leptospire

 

Conclusion
Ce n’est qu’un aperçu général sur la plupart des bactéries pouvant être responsables de diverses pathologies.

Dans la systématique bactérienne, on passera en revue pratiquement toutes les bactéries pathogène pour l’homme.

CLOSTRIDIUM DIFFICILE, UNE BACTÉRIE D’ACTUALITÉ



Pr. Salim Djelouat 
Medical Analyst and Bioclinicist
Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy – Paris –
Psychotherapist
Scientific author
Webmaster and blogger


Lisez, aimez et partager afin de faire bénéficier, votre famille, vos amis (es)
Laissez moi un commentaire afin d’améliorer le contenu
Posez-moi des questions, j’essaierais de vous répondre
Vous voulez participer à l’enrichissement du contenu, faites le moi savoir

Print Friendly, PDF & Email

About the Author

Salim Djelouat
Medical Analyst and Bioclinicist Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy - Paris - Psychotherapist Scientific author Webmaster and blogger

Be the first to comment on "LA BACTÉRIOLOGIE MÉDICALE  –  LES BACTÉRIES : PRÉSENTATION  –"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*