LE CANCER DU SEIN ? PRISE EN CHARGE BIOLOGIQUE ET SUIVI



Le travail de la prise en charge biologique est proposé dans le cadre d’un  cancer de sein déjà installé et comment le prendre en charge afin d’éviter son extension.
Le bilan proposé pourra aussi être prescrit dans le cadre d’un dépistage d’un cancer du sein.

Dans le cas d’une mammographie ou d’une échographie douteuse, des examens biologiques seront nécessaires afin de prendre toutes les précautions nécessaires pour le dépistage.


Un cancer du sein installé 


Pr. Salim Djelouat 
Expert médicale certifié en médecine, santé et bien-être – Paris –
Auteur scientifique
salimdjelouat@mail.com

SOMMAIRE

I – QU’EST-CE QU’UN BILAN ET UNE SURVEILLANCE BIOLOGIQUE D’UN CANCER DU SEIN ?
II – POURQUOI UNE SURVEILLANCE BIOLOGIQUE D’UN CANCER DU SEIN ?
III – QUELS SONT LES EXAMENS DEMANDÉS POUR UNE SURVEILLANCE BIOLOGIQUE D’UN CANCER DU SEIN ?
1 – Les marqueurs tumoraux
2 – Les marqueurs de l’inflammation
3 – Les bilans non spécifiques
IV – RECOMMANDATIONS EN PLUS DE LA SURVEILLANCE BIOLOGIQUE


Mammographie d’un cancer du sein 


I – QU’EST-CE QU’UN BILAN ET UNE SURVEILLANCE BIOLOGIQUE D’UN CANCER DU SEIN ?
Quand un cancer du sein est diagnostiqué, il est important de réaliser un bilan complet pour orienter le choix des traitements.
Ensuite une surveillance régulière est nécessaire, à un rythme variable, spécifique à chaque situation, pour :
      Contrôler l’efficacité des traitements
      Une absence éventuelle d’extension de la tumeur
     – Une récidive du cancer
     – Une éventuelle diffusion à distance du cancer, sous la forme de métastases.

II – POURQUOI UNE SURVEILLANCE BIOLOGIQUE D’UN CANCER DU SEIN ?
Dans la prise en charge des cancers du sein, la biologie a un rôle de plus en plus important.
Il est recherché dans cette surveillance de la tumeur, la présence ou l’absence de récepteurs hormonaux aux œstro-gènes et à la progestérone.
Les résultats des divers dosages orientent la décision thérapeutique.

III – QUELS SONT LES EXAMENS DEMANDÉS POUR UNE SURVEILLANCE BIOLOGIQUE D’UN CANCER DU SEIN ?
En plus de la surveillance médicale, réalisée à des intervalles réguliers et des examens d’imagerie de radiologie et d’échographie, la surveillance doit surtout reposer sur des examens biologiques dont les plus spécifiques sont le dosage des marqueurs tumoraux, le dosage des marqueurs de l’inflammation, une cytologie mammaire et des bilans non spécifiques.

  1 – Les marqueurs tumoraux 
     1.1 – Le Cancer Antigène 15-3 ou CA 15-3
     1.2 – Antigène Carcino-Embryonnaire ou ACE
     1.3 – Le complexe CAF-1.

  2 – Les marqueurs de l’inflammation 

     2.1 – La Vitesse de Sédimentation (VS)
     2.2 – La CRP (Protéine C Réactive)
     2.3 – L’albumine sérique
     2.4 – Les plaquettes
     2.5 – La ferritine
     2.6 – Le fibrinogène
     2.7 – L’électrophorèse simple et l’immunoélectrophorèse des protides

  3 – Les bilans non spécifiques 

Ils comportent :
     3.1 – La numération et formule sanguine (FNS)
           avec une formule complète
     3.2 – Le bilan biochimique (hépatique et rénal)
          La gamma GT
           Les phosphatases alcalines
           La LDH (Lactate Déshydrogénase)
           Les Transaminases
           Ionogramme sanguin (sodium et potassium)
          Une créatinémie
     3.3 – La Biopsie 
           Elle est surtout pratiquée au cours d’une intervention chirurgicale.
           Elle permet d’affirmer le caractère cancéreux des cellules prélevées
     3.4 – La Cytoponction 
          Elle est pratiquée sur un nodule du sein.
          Elle sert pour repérer des anomalies pouvant évoquer un cancer
     3.5 – Le Frottis 
           Il permet la détection de cellules anormales évocatrices d’un cancer


Cytoponction d’un nodule du sein 


IV RECOMMANDATIONS EN PLUS DE LA SURVEILLANCE BIOLOGIQUE
À partir de 25 ans et sans aucun signe clinique, un examen clinique des seins est recommandé et ce chaque année.
L’examen clinique des seins repose sur une palpation de vos seins, d’abord par vos soins et dans le cas d’une constatation d’une grosseur, nodule, consulter un spécialiste.
Dès que la ménopause s’installe et sans aucun symptôme, ni facteur de risque, une mammographie sera la bienvenue et ce tous les 2 ans de préférence.
Votre médecin pourra aussi demandé de vous faire une échographie.

La lecture et l’interprétation de la mammographie sera faite de préférence par deux médecins radiologues avant de conclure, d’une absence de risques.
Dans le cas de facteurs de risques assez élevés, une prise en charge particulière vous sera programmée. 

Attention 
Il arrive souvent qu’un cancer du sein,
échappe au dépistage classique 


Apprendre à palper son sein

 



 Les différents stades d’évolution d’un cancer du sein 

figure-5-stades-du-cancer-du-sein-en-utilisant-le-systeme-tnm-a-stade-0-le-premier

 


COMMENT SAVOIR SI ON A UN CANCER DU SEIN

 


Pr. Salim Djelouat 
Medical Analyst and Bioclinicist
Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy – Paris –
Psychotherapist
Scientific author
Webmaster and blogger


Lisez, aimez et partager afin de faire bénéficier, votre famille, vos amis (es)
Laissez moi un commentaire afin d’améliorer le contenu
Posez-moi des questions, j’essaierais de vous répondre
Vous voulez participer à l’enrichissement du contenu, faites le moi savoir

Print Friendly, PDF & Email

About the Author

Salim Djelouat
Medical Analyst and Bioclinicist Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy - Paris - Psychotherapist Scientific author Webmaster and blogger

Be the first to comment on "LE CANCER DU SEIN ? PRISE EN CHARGE BIOLOGIQUE ET SUIVI"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*