DIABÈTE ET STRESS, COMMENT S’EN SORTIR ?


MES ASTUCES POUR LUTTER CONTRE LE STRESS




Pr. Salim Djelouat 
Expert médicale certifié en médecine, santé et bien-être – Paris –
Auteur scientifique
salimdjelouat@mail.com



SOMMAIRE

I – C’EST QUOI LE STRESS ?
II – QUELLES SONT LES PRINCIPALES CAUSES DU STRESS CHEZ UNE PERSONNE DIABÉTIQUE ?
III – EST-CE QUE LE STRESS INFLUE SUR LA GLYCÉMIE ?
IV – QUELS SONT LES AUTRES EFFETS DU STRESS SUR LE DIABÈTE ?
V – COMMENT GÉRER SON STRESS ?
VI – COMMENT DOIT-ON LUTTER CONTRE LE STRESS ?
VII – COMMENT CALCULER SON DEGRÉ DE  STRESS ?


Quand on se sait diabétique, on devient angoissé ?  Ce qui est légitime !
Car on sait que le diabète est une maladie incurable, source de nombreuses complications qui peuvent entraîner la mort.
Cette connaissance de la maladie devient un stress.
Ce stress va bouleverser notre mental, déstabiliser notre équilibre, nous perturber dans la prise en charge de notre maladie.

I – C’EST QUOI LE STRESS  ?

Le stress se définit comme une tension d’ordre psychologique devant une situation angoissante.
Le stress va donc entraîner une agression physique et une agression psychologique.
Une agression psychologique, car comme on l’a déjà dit, le diabète est une maladie incurable.
Une agression physique, car nous allons vivre avec cette maladie, qui devra être prise en charge par des régimes alimentaires, de l’activité physique et des traitements durant toute la vie.
La maladie du diabète va affecter notre mode de vie en nous mettant à l’écart d’une certaine « normalité ».
Normalité d’une personne qui n’est pas « malade ».

II – QUELLES SONT LES PRINCIPALES CAUSES DU STRESS CHEZ UNE PERSONNE DIABÉTIQUE ?

Les principales causes de stress sont :
1 – Apprendre qu’on est diabétique
2 – Découvrir qu’on va vivre toute sa vie avec le diabète
3 – De ne pas vivre comme les autres (proches, amis…)
4 – S éduquer à être prudent : prudence dans ce que l’on va manger, prudence de ne pas être victime d’un accident, prudence dans le respect de son traitement, prudence dans la pratique des activités physique ou sportive….
5 – De comprendre qu’il faut se traiter toute sa vie….

III – EST-CE QUE LE STRESS INFLUE SUR LA GLYCÉMIE ?

On sait que le stress influe sur l’organisme, donc sur le diabète.
Sous l’effet du stress, certaines hormones grimpent et plus particulièrement l’adrénaline.
On sait que l’adrénaline qui est secrétée par le pancréas (et aussi par le système nerveux central et les glandes surrénales) est l’hormone du stress.
Ce dérèglement va donc faire augmenter la glycémie, comme il pourra aussi entraîner des hypoglycémies

IV – QUELS SONT LES AUTRES EFFETS DU STRESS SUR LE DIABÈTE ?

Le stress pourra entraîner un dégoût qui va se répercuter sur le suivie du traitement et surtout sur l’autocontrôle de la glycémie.
Quand on est stressé, on va aussi essayer de trouver des éléments calmants tel que la cigarette, le café, l’alcool, veiller tard…
Cette recherche d’un “faut équilibre” du stress, va entraîner un effet boomerang conduisant à des incidences sur l’équilibre du diabète, des désordres glycémiques…

V – COMMENT GÉRER SON STRESS ?

1 – La gestion du stress commence d’abord et avant tout par l’acceptation de sa maladie qui reste l’élément fondamental.
Les personnes qui acceptent leur maladie, maîtrisent mieux leur diabète.
2 – Apprendre à connaitre sa maladie, pour mieux l’évaluer et l’équilibrer.
Surtout ne pas s’opposer à sa maladie et de ne pas essayer de vivre contre son diabète.
3 – La personne diabétique doit évacuer l’angoisse de sa maladie, en posant toutes les questions nécessaires à son médecin traitant, à des spécialistes de la santé, à des proches, à d’autres diabétiques…
Il ne faut surtout pas refouler ses sentiments.
En un mot ne pas rester seul (e) face à sa maladie et surtout chercher à mieux l’apprivoiser.
4 – Il faut s’impliquer (adhérer), dans une association, qui va vous aider, vous accompagner tout le long de votre maladie.
5 – Pratiquer des activités physiques, sportives ou de loisirs, pour lutter contre l’ennui, qui est déjà une source de stress.
La pratique des activités physiques ou sportives permet de garder un niveau optimal d’énergie sur la vitalité, l’accomplissement et le développement.

VI – COMMENT DOIT-ON LUTTER CONTRE LE STRESS ?

Il a été remarqué que face à “un stimulus stressant” , la personne contracte inconsciemment ses muscles et plus précisément les muscles du visage et des mains.

Il serait donc plus efficace de lutter contre cette contraction inconsciente par :

1 – Relaxer tous les muscles par le rire 

En s’attardant plus précisément sur ceux du visage et de décrisper les muscles des mains.
Détendez votre visage.
Souriez intérieurement.
Il est impossible d’avoir les muscles du visage tendus lorsque l’on adopte une attitude souriante.
Le rire est reconnu pour ses actions bénéfiques sur l’organisme.

 

2 – Relâchez vos mains si elles sont crispées

La détente des muscles des mains se répercutera sur votre état de détente générale.

3 – Apprenez à bien respirer 

Remplissez votre cage thoracique d’air, puis ralentir le rythme de la respiration (sans oublier d’amplifier).
Le rythme respiratoire exerce une action directe et immédiate sur votre tension nerveuse et musculaire.
Contrôler la respiration équivaut à contrôler son état de stress.

Observation 
Cette lutte contre les contractions inconscientes est une détente face au stress et ne doit pas dépasser plus de 3 minutes.

 

4 – Baillez sans retenue !stress et baillement

Sous l’emprise du stress, on a tendance à se tasser.
Résultat, nos muscles se contractent, notre dos se raidit et on gaspille de l’énergie inutilement.
Pour en retrouver, il suffit de bailler à plusieurs reprises bouche grande ouverte et de s’étirer.

 

5 – Prenez soin de vous, soyez zen !
Après cela, il devient ensuite plus facile de se placer quasi instantanément dans un état de profonde détente et relaxation, dans toutes les situations stressantes de la vie quotidienne en :

5.1 – Planifier des moments de détente 
Planifier des moments de détente dans vos journées, afin de prendre du recul et surtout de vous relaxer (musique, TV [émissions où le rire prédomine], lecture…).

L’hygiène de vie et un comportement adapté, contribuent à atténuer le stress pour cela il faut :
 – Cultivez une ambiance familiale et sociale harmonieuse
 Évitez les lectures stressantes et de regarder les journaux télévisés …
 Regardez des émissions ou le rire prédomine
(Le rire est reconnu pour ses actions bénéfiques sur l’organisme).
  Aménagez-vous des loisirs, trouvez de nouveaux centres d’intérêt : votre vie ne doit pas être uniquement centrée sur le travail ;
  Au travail, apprenez à déléguer, à communiquer
 Le soir promenez-vous, rencontrez des amis, avant d’entrer chez vous…

5.2 – Misez sur une alimentation variée et équilibrée
Privilégiez les fruits, les légumes frais et secs, les céréales.
Ils vous apporteront la vitalité nécessaire pour éviter les coups de fatigue, source de stress.
En ce qui concerne les apports en compléments vitaminiques (magnésium, vitamines B1 et B6), demandez conseil à votre médecin.
Évitez le tabac, la caféine ou l’alcool qui, dans un premier temps calment le stress, mais à la longue ne font que renforcer l’angoisse.

 

 

5.3 – Adoptez une activité physique régulière  Il n’y a pas mieux pour se détendre : marche, gymnastique, léger jogging, vélo…

 

 

 

5.4 – Prenez des bains chauds 
Pour se détendre, allez au Hammam, sauna, stations thermales…, les bains trop chauds sont déconseillés en cas d’une hypertension artérielle couplée au diabète.

 

 

5.5 – Faites une cure de sommeil 
On sait que le sommeil constitue une soupape de sécurité.
En plus du stress ajouté à un manque de sommeil, on finit par craquer.
Pour évitez ce cocktail dangereux, il faut dormir au moins et par nuit “8 heures”.
Les Weekend et jours de repos, faites la grâce matinée ?
Privilégiez quand vous le pouvez une sieste de 20 à 30 minutes.
Il serait préférable de dormir correctement et surtout sans l’aide systématique de traitements médicamenteux.

VII – COMMENT CALCULER SON DEGRÉ DE  STRESS ?

calculez son degré de stress

Si d’autres événements ou situations stressantes se sont produits au cours des 12 derniers mois, notez-les en leur accordant une valeur identique à celle d’événements comparables (ex : modification des conditions de vie, conflit avec des collègues de travail et problèmes avec les beaux-parents, etc.).
Vous ajouterez leur valeur à celle du total de vos points.

Le barème que nous utilisons est le suivant –

– Moins de 150 points :      stress modéré
– 
Entre 150 et 300 points :  stress élevé
– 
Plus de 300 points :       stress très élevé



MES VIDÉOS ANTI-STRESS


https://www.youtube.com/watch?v=ZG3zhV5Rf4A

Pr. Salim Djelouat Medical Analyst and Bioclinicist
Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy - Paris -
Psychotherapist
Scientific author
Webmaster and blogger

RESPECTER LES DROITS DE PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE DES AUTEURS.
Tous droits de reproduction et de représentation réservés.
Toutes les informations reproduites dans cet article sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par le propriétaire (ou les propriétaires) des publications (ou Knols).
Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l’accord préalable écrit du propriétaire de l’article.
SPONSORING
Les sponsors et futurs partenaires commerciaux peuvent contacter l’auteur pour la personnalisation de nos publications (ou Knols).
Des publicités peuvent être incorporées et compatible avec nos publications ou la plate-forme de Google Knols, sous formes de vidéo, films, diaporamas ou sous forme audio.
Des liens hypertextes de renvois vers votre entreprise ou vos marques peuvent être ajoutés.
– Les lecteurs de nos publications (ou Knols), sont principalement :
– Les professionnels de la santé
– Les universitaires
– Les éditeurs de revues scientifiques et médicales
– Les éditeurs et éditeurs d’e-book
– Éventuellement les sociétés pharmaceutiques et de biotechnologie
– Les organismes chargés des réunions, conférences médicales et de biotechnologie
– Un large public (pour information)
UTILISATION COMMERCIALE :
Le contenu de nos publications (ou Knols) est protégé dans le monde entier par les droits d’auteur des États-Unis, de la convention de Berne et de la convention universelle sur les droits d’auteur.
Pour toute utilisation, citation complète ou partielle, pour ajout d’un lien hypertexte, le nom et le titre complet de nos publications (ou Knols)doivent être inclus.
L’utilisation de tout ou partie de nos publications (ou Knols) à des fins commerciales ou pour tout type d’activité commerciale, requièrent une demande par écrit et non par courriel électronique, d’une autorisation qui doit être demandée directement au propriétaire de nos publications (ou Knols).
Dans le cas d’une traduction de nos publications (ou Knols), le respect du propriétaire de nos publications (ou Knols) et des co-auteurs doivent apparaitre conformément à l’original.
Pr. Salim Djelouat et Coll.

RESPECT THE INTELLECTUAL PROPERTY RIGHTS OF AUTHORS.
All rights of reproduction and representation reserved.
All information reproduced in this article are protected by intellectual property rights held by the owner (or owners) of publications (or Knols).
Therefore, none of this information may be reproduced, modified, redistributed, translated, exploited commercially or reused in any way whatsoever without the prior written consent of the owner of the article.
SPONSORSHIP
Sponsors and future business partners can contact the author for customization of our publications (or Knols).
Advertisements may be included and compatible with our publications or the platform of Google Knols, in the form of video, movies, slideshows, or audio form. Hyperlinks referrals to your business or brand can be added.
– The readers of our publications (or Knols) are primarily:
– Health Professionals
– Academics
– The editors of scientific and medical journals
– Editors and publishers of e-book
– Eventually pharmaceutical and biotechnology companies
– The bodies of meetings, medical conferences and Biotechnology
– A large audience (for information)
COMMERCIAL USE:
The contents of our publications (or Knols) is protected worldwide by copyright in the United States, of the Berne Convention and the Universal Convention on copyright.
For any use, full or partial citation for adding a hyperlink, the name and full title of our publications (or Knols) must be included.
The use of all or part of our publications (or Knols) for commercial purposes or for any type of business, require a written request and not by e-mail, an authorization which must be requested directly to the owner of our publications (or Knols).
In the case of a translation of our publications (or Knols), respect for the owner of our publications (or Knols) and co-authors must appear under the original.
Pr. Djelouat Salim et al.



Lisez, aimez et partager afin de faire bénéficier, votre famille, vos amis (es)
Laissez moi un commentaire afin d’améliorer le contenu
Posez-moi des questions, j’essaierais de vous répondre
Vous voulez participer à l’enrichissement du contenu, faites le moi savoir

Print Friendly, PDF & Email

About the Author

Salim Djelouat
Medical Analyst and Bioclinicist Certified Medical Specialist in Health, Fitness, and Physical Therapy - Paris - Psychotherapist Scientific author Webmaster and blogger

Be the first to comment on "DIABÈTE ET STRESS, COMMENT S’EN SORTIR ?"

Leave a comment

Your email address will not be published.


*